Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Léger de Baslieux-sous-Châtillon

Dossier IA51001318 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Léger
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Marne - Dormans-Paysages de Champagne
Adresse Commune : Baslieux-sous-Châtillon
Cadastre : 2014 AI 119

L'église présente une nef romane avec de grandes arcades en plein-cintre et impostes moulurées. Le transept et le chevet plat sont datables du 15e siècle, à l'observation des ouvertures des bras et du chevet, mais également des piles cylindriques de la croisée. Les ogives se fondent dans la maçonnerie. La sacristie est une construction postérieure, probablement du 19e siècle. Avant la première guerre mondiale, la façade ouest présentait un larmier, laissant supposer l'existence d'un porche.

Une explosion d'un dépôt de grenade pendant la première guerre mondiale dans le bas-côté droit entraine l'effondrement de celui-ci. En 1924 démarrent les travaux de restauration sous la direction de l'architecte Georges Beaumet. A la demande de la Commission des bâtiments civils, les ouvertures des bas-côtés sont agrandis. La façade occidentale a du être affaiblie par l'explosion car elle est désormais dans le style rustique que l'on retrouve dans la région lors de la Reconstruction.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : 15e siècle
Secondaire : limite 18e siècle 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle , daté par source
Dates 1924, daté par source
Auteur(s) Auteur : Beaumet Georges,
Georges Beaumet (1887 - 1980)

Architecte de la reconstruction, Marne, 1920. Associé à son père Lucien Auguste Beaumet (1861-) et à l'architecte Henri Menet au sein de la Société Industrielle de Construction, qui obtint la reconstruction de nombreux édifices de la Marne après la première guerre mondiale.

Diplômé d’architecture le 22 février 1912, il est nommé architecte au Service des Beaux-Arts au Maroc où il réside à Rabat à partir de 1915 ; il est successivement architecte du protectorat marocain, architecte des bâtiments civils et palais nationaux, architecte des communes d’Aÿ, Avenay, Saint-Brice-Courcelles, Berru et Tours-sur-Marne (Marne) ; il est expert près les tribunaux civils et la justice de paix de Reims et expert près le tribunal civil d’Épernay. Membre de la S.A.D.G. de 1912 à 1980, il est membre honoraire en 1968 et figure encore dans l’annuaire de 1973 (source : INHA, AGORHA).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L'église se développe d'est en ouest selon un plan en croix latine. Il comprend une nef à 3 vaisseaux rassemblés sous une seule toiture, et couverts d'un plafond lambrissé en berceau en arc brisé. Le vaisseau central est éclairé par l'oculus de la façade occidentale et indirectement par les bas-côtés au travers des grandes arcades. Le transept a un niveau de sol plus haut que la nef, accessible par un degré de 3 marches. La croisée est marquée par des piles cylindriques, sur lesquelles retombent les ogives des voûtes de la croisée et des bras, sans chapiteau mais ornées de clés de voûtes. Le chevet est plat, couvert d'un plafond. Le clocher s'élève au-dessus de la croisée, mais sous la toiture on observes des fondations plus importantes d'un clocher maçonné de plan carré.

La construction est en moellons aux assises irrégulière, la pierre de taille est employée pour les encadrements des baies, les chaînes d'angle et les contreforts.

Murs calcaire moellon
calcaire moyen appareil
Toit tuile plate, ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements plafond
voûte en berceau brisé
voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans brisés
toit à longs pans pignon couvert
flèche carrée
Escaliers échelle
États conservations bon état, humidité
Techniques sculpture
Représentations blason guirlande croissant de lune
Précision représentations

Les clés de voûte de la croisée et des bras du transept sont ornés :

- bras sud du transept : blason flanqué de deux animaux (moutons ?) ;

- bras nord du transept : blason et croissant de lune ;

- croisée : inscrit dans une cordelette formant un médaillon, trois croissants de lune entrelacés.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne. Série O : 2 O 401. Baslieux-sous-Chatillon - Église (1809-1934) : travaux (1825) ; restauration (1877) : reconstruction du clocher et restauration de l’église (1889) ; reconstruction (1923). 1809-1934.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 2 O 401
  • Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série V : 48 V 1. Inventaire du mobilier des églises dressé par les conseils de fabriques (1905).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 48 V 1
  • AD Marne. Série W : 1338 W 14. Antiquités et objets d'art : dossiers communaux : Ant-Bet. (1919-1982).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 1338 W 14
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 81/51/0010/002. Proposition de classement de l'édifice, rapport de l'ACMH André Ventre. 1919.

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 81/51/0010/002
Documents figurés
  • Église : vue générale extérieure côté nord-ouest / Philippe Des Forts. 1916. Photogr. nég. : n. et b. (Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, DSF 2797 V).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : DSF 2797 V
(c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil général de la Marne - Dujon-Attali Caroline
Caroline Dujon-Attali

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Mulot Frederike
Frederike Mulot

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Rivière Raphaëlle
Raphaëlle Rivière (1985 - )

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Akhesen, membre du groupement Art2 Conseil composé de Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est co-traitante du groupement composé de Elisabeth Dandel, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.