Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Lié de Mohon

Dossier IA08001538 réalisé en 2012

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Lié
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Charleville-Mézières 4
Adresse Commune : Charleville-Mézières
Lieu-dit : Mohon
Adresse : place de Mohon
Cadastre : 2013 CZ 285
Précisions anciennement commune de Mohon

L'église de Mohon doit être rapprochée de celle de Mézières car elle fut construite à la même époque et dans le même style (intérieur de style gothique flamboyant et façade occidentale Renaissance). Pendant le premier quart du 16e siècle, alors que les travaux débutaient, elle reçut des reliques de saint Lié, saint berrichon dont la châsse se trouvait depuis le 15e siècle à Villedomange près de Reims. Le chef du saint (invoqué contre les maladies infantiles) est encore conservé dans l´église. Les travaux débutèrent au début du 16e siècle par le chœur, les deux travées orientales, et les chapelles et se poursuivirent par l'enveloppe externe du reste de l'édifice jusqu'au deuxième niveau de la tourelle d'escalier sud et la base de celle au nord. Une seconde campagne de travaux menée dans les années 1560-1570 (la date de 1562 est inscrite au cadran solaire du mur méridional) s'attacha à parfaire les deux travées occidentales (une voûte de ces parties porte la date de 1683 signe probable d'une restauration). Enfin, une troisième campagne termina le massif antérieur qui porte la date de 1607 sur une fenêtre du premier étage de la tourelle d'escalier nord, et 1611 sur un cartouche du deuxième étage du collatéral sud. Cette campagne semble s'être terminée après 1629 (à cette date le roi de France devint seigneur du lieu) par la construction de la partie comprise entre les tourelles d'escalier car on peut distinguer des armoiries (martelées) qui peuvent se rapporter à trois fleurs de lys sous la couronne de France dans les voussures du portail. Un pouillé du diocèse de Reims daté de 1306 place la paroisse de Mouhaing, doyenné de Mézières, sous l´invocation de saint Gilles.

Période(s) Principale : 1er quart 16e siècle
Principale : 3e quart 16e siècle
Principale : 1er quart 17e siècle
Principale : 4e quart 17e siècle
Dates 1562, porte la date
1607, porte la date
1611, porte la date
1683, porte la date

L'église Saint-Lié est implantée au centre du village ancien. Elle présente un plan allongé. La nef à trois vaisseaux de quatre travées est suivie par un choeur qui se compose de deux travées droites et d'une abside à trois pans. La première travée est encadrée par un débarras (ancienne chapelle des fonts baptismaux), au nord, et la sacristie, au sud. Deux tourelles d'escalier en vis hors-oeuvre sont adossées à la façade occidentale. Le clocher en charpente de plan carré est campé au faîtage de la nef, à l'arrière de la façade occidentale. La construction est élevée en moellon calcaire avec chaîne en pierre de taille et la façade occidentale est en pierre de taille calcaire de type Dom-le-Mesnil en moyen appareil. Les murs intérieurs sont enduits et le sol est dallé de calcaire. L'édfice est muni de vastes baies en arc brisé à remplages de style gothique flamboyant. La façade occidentale se compose de la sorte : les murs des collatéraux se terminent par des grands cartouches à fronton triangulaire et les contreforts par des pinacles pyramidaux ; la partie centrale, encadrée par les deux tourelles d'escalier comporte un portail à pilier central surmonté par un tympan rayonnant et des voussures à caissons, l'ensemble étant surmonté par une galerie à trois baies en plein-cintre et balustrade, et couronné par un fronton triangulaire. L'ensemble des volumes intérieurs sont voûtés d'ogives à pénétration (à liernes, tiercerons et clés pendantes sculptées pour les deux premières travées du vaisseau central de la nef). L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. Le vaisseau central de la nef et les travées droites du choeur sont couverts par un toit à longs pans, l'abside par une croupe polygonale, les collatéraux par des toits à longs pans à croupe transversaux, les tourelles d'escalier par des dômes polygonaux et le clocher par une flèche polygonale cantonnée de quatre clochetons.

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
moyen appareil
moellon
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
voûte en pendentifs
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
dôme polygonal
croupe
croupe polygonale
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations bon état
Techniques sculpture
vitrail
sculpture
Représentations tête d'homme rinceau feuillage masque
Précision représentations

Le portail est orné de têtes d'homme, de rinceaux de feuillage et de masques.

Façade occidentale à la composition exceptionnelle pour un édifice qui se trouvait à l'origine en pleine campagne.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables portail, élévation, voûte
Protections classé MH, 1911/10/14
Précisions sur la protection

Eglise : classement par arrêté du 14 octobre 1911.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives municipales de Mohon : 1920 : devis pour la réparation d´une partie de la couverture, 49 542 f. 1921 : devis pour la réparation d´une voûte et de fenestrages et de la remise en état d´une partie des toitures, 61 090 f. 1922 : devis pour la réparation de l'église.

Bibliographie
  • MANCEAU, Henri. Charleville-Mézières (Charleville, Etion, Mézières, Mohon, Montcy-Saint-Pierre). Charleville-Mézières : impr. P. Anciaux & Cie, 1967. 76 p.

    pp. 50 ; 54-56 ; 60 ; 68
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    pp. 49 ; 52
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 279-280
  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir.). Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne. Paris : 1995. 432 p.

    p. 226
  • MAUDHUY, Roger. Charleville-Mézières et ses alentours, des origines à nos jours. Nouzonville : Ed. Les cerises aux loups, 2000. 230 p.

    p. 121
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 1, p. 15
Périodiques
  • Comité de conservation des monuments historiques de la ville de Mohon. Un appel pour la restauration de l´église de Mohon. Revue d´Ardenne et d´Argonne, 1914, n°21.

  • MANCEAU, Henri. Mohon : un village, une église. L'automobilisme ardennais, mai-juin 1966, n°168, p. 5-16.

    pp. 5-16
  • MANCEAU, Henri. Eglises et châteaux : du nouveau sur... . L'automobilisme ardennais, mars-avril 1967, n°173.

    p. 23
  • MANCEAU, Henri. En aval de Château-Porcien. L´automobilisme ardennais, n°175, juillet-août 1967.

    p. 12
  • THERET, Jacques. La ronde des églises. Terres ardennaises, novembre-décembre 2007, n°101.

    pp. 6-17