Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église paroissiale Saint-Luc

Dossier IA52000209 réalisé en 2003

Fiche

Œuvres contenues

  • lavabo en niche
  • monument funéraire à la mémoire de saint Luc Huin
  • croix de procession
  • autel, retable dit maître-autel
  • tableau : Vierge du Rosaire
  • calice
  • meuble de sacristie
  • statue, dite statuette : Education de la Vierge
  • tableau : l'Annonciation
  • Le mobilier de l' église paroissiale Saint-Luc
  • dalle funéraire de Jeanne de Fouchier
  • statue, dite statuette : Vierge à l'Enfant
  • peinture monumentale
  • bâton de procession : saint Luc
  • crèche de noêl
Vocables Saint-Luc
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Laferté-sur-Amance
Adresse Commune : Guyonvelle
Cadastre : 1983 B3 252

Le chœur remonte sans doute au XVIe siècle : il est doté d'une piscine de style gothique tardif. Les voûtes du choeur ont été reconstruites en 1770, comme le précisent les archives (Archives Départementales de la Haute-Marne : G 975, décisions du bureau eclésistique, 1770). C'est sans doute à cette occasion que les baies ont été agrandies. La nef, trop étroite, est entièrement reconstruite en 1850 par Paul Péchiné (ADHM : 35 V 10, travaux à l'église, 1850). L'inscription sur le linteau de l'entrée indique que : ""cette église fut construite au moyen de dons pieux et par le concours volontaire de tous les paroissiens 1850"". Faute de moyens les chapiteaux à l'extérieur n'ont pas été sculptés, ils sont juste épannelés.

Période(s) Principale : 16e siècle , (?)
Principale : 3e quart 18e siècle
Principale : milieu 19e siècle
Dates 1770, porte la date, daté par source
1850, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Péchiné, Paul, architecte, attribution par source

L'église, orientée à l'est, a un plan allongé. Le gros-oeuvre est construit en moellon de grès (avec joints beurrés), sauf la façade, le clocher et les contreforts qui sont en pierre de taille (grès). Le choeur, de deux travées voûtées d'arêtes aplaties, est doté d'un chevet plat. La nef, voûtée d'ogives, compte cinq travées et n'a pas de fenêtres hautes. Elle est précédée d'un clocher-porche, qui contient le baptistère. Les collatéraux et les chapelles à l'extrémité des collatéraux sont voûtés d'arêtes. Le clocher est couvert d'une flèche octogonale en ardoise ; le choeur, d'un toit à longs pans et tuile plate, comme les nefs.

Murs grès
crépi
moellon
pierre de taille
Toit tuile plate, ardoise
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
pignon couvert
Techniques sculpture
vitrail
Représentations feuille ornement végétal
Précision représentations

Les chapiteaux sont à crochets ou moulurés.

Statut de la propriété propriété de la commune