Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Martin de la Noue

Dossier IA52079226 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Vocables Saint-Martin
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Haute-Marne - Saint-Dizier 1
Adresse Commune : Saint-Dizier
Lieu-dit : la Noue
Adresse : Place de la République

L'église de La Noue était le siège d'une cure à la collation de l'abbé de Saint-Urbain dont l'abbaye percevait les dîmes. Elle était déjà paroisse curiale au 9e siècle sous Charles-le-Chauve et au 12e siècle elle appartenait à Saint-Urbain. En 1067, elle avait pour succursale l'église de Saint-Didier ou Saint-Dizier. Les grosses dîmes étaient perçues aux deux tiers par l'abbaye et le reste par le curé. L'ancienne église Saint-Martin fut détruite au siège de 1544 puis rebâtie en bois. Le sanctuaire fut reconstruit en 1627 et le choeur ainsi que les voûtes en bois de la nef en 1674 (date portée sur une voûte). La nef présentait toujours des piliers en bois jusque vers 1845 où on leur substitua des colonnes en pierre. La chapelle Saint-Joseph a été construite en 1876 par la volonté du curé Marche. Certaines sources relatent des travaux effectués par l'architecte Barbier (langrois élève de Viollet-le-Duc) vers 1858.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 17e siècle
Secondaire : 2e quart 19e siècle
Dates 1627, daté par source
1674, daté par source
1845, daté par source
1876, daté par source
Auteur(s) Auteur : Barbier Henry, architecte, attribution par source

Edifice à plan en croix latine. La nef est de trois vaisseaux à cinq travées couvertes de fausses voûtes en arc déprimé en lambris. Le flanc nord-est présente un portail sculpté. Une chapelle est accostée à la partie orientale du flanc sud. Le choeur est long de cinq travées droites et se termine par une abside à trois pans : la dernière travée droite et l'abside sont couvertes d'une voûte d'ogives à six quartiers. Il est accosté au nord par trois chapelles : la première est un véritable édifice à part entière perpendiculaire à l'axe principal et constituée comme le choeur mais longue de trois travées ; le flanc nord des deuxième et troisième travées est occupé par une chapelle secondaire (la seconde supporte la tour du clocher couronnée par une partie en bois couverte d'ardoise et couronnée par une flèche polygonale). Le flanc sud du choeur est également accosté par deux chapelles : la première est à simple travée et fait saillie et la seconde est à double travée. Une pièce annexe servant d'entrée principale est construite au sud du choeur.

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
Toit tuile mécanique, ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
Escaliers escalier intérieur
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit MH, 1925/12/07
Précisions sur la protection

Eglise de la Noue : inscription par arrêté du 7 décembre 1925.

Références documentaires

Documents figurés
  • Archives départementales de la Haute-Marne, sous-série 8 Fi.

    449-8 ; 449-145 Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 8 Fi
Bibliographie
  • ROUSSEL (abbé). Le Diocèse de Langres. Histoire et statistique. Langres : 1875, T. II.

    p. 585-586
  • DIDIER, C. (abbé). Etude Historique sur Saint-Dizier (ancien et nouveau) . Saint-Dizier, 1897.

    p. 189-197
Périodiques
  • Chroniques. Mémoires de la Société Historique et Archéologique de Langres, mai 1858, t. I.

    p. 16