Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Martin

Dossier IA08001853 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Saint-Martin
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Château-Porcien
Adresse Commune : Hauteville
Cadastre : 1999 B 163

Le chœur de l'église Saint-Martin semble remonter au 12e siècle d'après les modillons subsistants ; il a été rallongé à l'est par la construction d'une sacristie au 18e siècle. La nef et ses chapelles, d'après la baie du sud de la nef et un arc obturé au mur nord, doivent remonter au 14e ou au 15e siècle. A la fin du 15e siècle ou au début du 16e siècle, une petite chapelle fut ajoutée au flanc sud de la nef. La façade occidentale, notamment le portail, a été restaurée en 1929 comme l'indique la date inscrite au-dessus de celui-ci.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : Fin du Moyen Age , (?)
Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Secondaire : 18e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates 1929, porte la date

L'église Saint-Martin est implantée au centre du village et est orientée au nord-est. Elle présente un plan en croix latine. La nef à vaisseau unique est encadrée sur sa partie terminale par deux chapelles formant un faux-transept ; une seconde chapelle accompagne la première sur le flanc sud. Le choeur rectangulaire est prolongé par la sacristie et l'ensemble se termine par un chevet plat. Le clocher en charpente de plan carré est campé au faîtage de la nef, du côté ouest, et repose à l'intérieur sur quatre colonnes en bois. L'échelle d'accès aux combles est située au revers de la façade occidentale. L'édifice est entièrement bâti en pierre de taille crayeuse en différentes hauteurs d'assise mais certaines parties ont été restaurées en brique. L'allée centrale de la nef est couverte de carreaux en céramique à motifs géométriques, ses parties latérales par des dalles de calcaire, les chapelles par des tomettes et celui du choeur d'un damier de marbre noir. Les faces intérieures des murs sont enduites. Les murs sont percés de baies en plein-cintre ou en anse-de-panier. La nef est plafonnée, les chapelles sont voûtées en anse-de-panier, la petite chapelle sud est plafonnée et le choeur est voûté en berceau. La façade occidentale comporte un portail à arc en anse-de-panier surmontée d'un grand oculus. L'ensemble des couvertures est en ardoise. La nef, les chapelles, le choeur et la sacristie sont couverts d'un toit à longs pans (ceux du choeur et de la nef sont terminés par une croupe) et le clocher par un toit en pavillon surmonté par la chambre de cloches de plan carré, elle-même surmontée par une flèche polygonale.

Murs calcaire
brique
pierre de taille
grand appareil
moyen appareil
petit appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements plafond
voûte en berceau
voûte en berceau en anse-de-panier
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
flèche polygonale
croupe
Escaliers escalier intérieur : échelle
États conservations inégal suivant les parties
Techniques vitrail
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • 20130854216NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 5

    20130854217NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 5

    20130869985NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, AC, M6

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    M1 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    H5 ; H6 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
Bibliographie
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 3, p. 21
Périodiques
  • BAUDON, Albert. Epigraphie nobiliaire ardennaise. Revue historique ardennaise, 1905, tome XII.

    pp. 308-309