Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Martin

Dossier IA08001864 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Saint-Martin
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Attigny
Adresse Commune : Chatel-Chéhéry
Cadastre : 1997 AN 173

Face à l'état de délabrement de leur église en 1729, les habitants demandèrent l'autorisation de reconstruire leur église mais cette autorisation ne leur fut délivrée qu'en 1777. Au Moyen Age, l'église (qui se situait auparavant sur les hauteurs) était à la nomination de l'abbé de Châtel-Chéhéry.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle

L'église Saint-Martin est implantée dans le cimetière, au centre du village. Elle présente un plan allongé. La nef à vaisseau unique de quatre travées séparées par des colonnes toscanes est précédée par un massif occidental. Ce dernier se compose du clocher dont le rez-de-chaussée tient lieu de vestibule d'entrée surmonté de la tribune d'orgue ; il est encadré par la chapelle des fonts avec l'accès à la tribune surmontée d'un débarras, au nord, et par la chapelle du confessionnal et l'escalier en vis surmontée d'un autre débarras, au sud. Le choeur se présente sous la forme d'une travée droite suivie par une abside hemicirculaire. La sacristie est adossée au flanc sud de la travée droite du choeur. La façade occidentale et le clocher sont construits en pierre de taille de type Dom-le-Mesnil en grand appareil ; les contreforts, les encadrements et chaînes verticales du reste de l'édifice sont en pierre de taille calcaire avec remplissage en brique. Le sol du vaisseau central de la nef et celui du choeur sont couverts de carreaux de céramique et ceux des collatéraux par de grandes dalles de calcaire. Les faces intérieures des murs sont enduites. Les murs sont percés de vastes baies en plein-cintre et le grand portail occidental se présente sous un arc en plein-cintre à crossettes. La nef est voûtée par des fausses voûtes en anse-de-panier en lambris et le choeur par un faux cul-de-four également en lambris. La couverture est entièrement en ardoise. La nef et la travée droite du choeur sont couverts d'un toit à longs pans, l'abside par une croupe ronde, la sacristie par un toit à deux pans et le clocher par une flèche polygonale.

Murs calcaire
pierre de taille
grand appareil
pierre avec brique en remplissage
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements lambris de couvrement
fausse voûte en cul-de-four
fausse voûte en anse-de-panier
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
toit à deux pans
croupe ronde
Escaliers escalier intérieur : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations état moyen, inégal suivant les parties
Techniques vitrail
Représentations ordre toscan
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • 20130854141NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 2

Références documentaires

Bibliographie
  • GUELLIOT, Octave. Dictionnaire historique de l´arrondissement de Vouziers. Charleville-Mézières : Editions Terres ardennaises, 1997-2004, 10 tomes.

    t. III, pp. 43-44
Périodiques
  • JADART, Henri. Cadrans solaires. Légendes et devises horaires à Reims, dans la Région, en France. Département des Ardennes. Almanach Matot-Braine, année 1911.

    p. 324
  • GUELLIOT, Octave. Les ornements, dates, inscriptions et sentences liminaires dans l´arrondissement de Vouziers. Revue historique ardennaise, 1914, tome XXI.

    p. 145