Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Martin

Dossier IA08001546 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Saint-Martin
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Rethel
Adresse Commune : Doux
Cadastre : 1987 D 469

L'église Saint-Martin a été édifiée en trois phases : le choeur et la travée de nef qui lui est accolée remontent au 15e siècle ; les deux dernières travées du vaisseau nord de la nef ainsi que la quatrième travée du vaisseau principal (soit le reste des travées de nef voûtées d'ogives) ont été ajoutées au début du 16e siècle et le reste de la nef, soit les trois premières travées des deux vaisseaux, a été bâti vers 1530 si l'on se fie au portail nord.

Période(s) Principale : 15e siècle
Principale : 1er quart 16e siècle
Principale : 2e quart 16e siècle

L'église Saint-Martin est implantée dans la partie sud du village et est orientée au nord-est. Elle présente un plan allongé. La nef comporte deux vaisseaux de cinq travées ; le vaisseau sud est suivi par le choeur qui se présente sous la forme d'une abside à trois pans. Le clocher en charpente de plan carré est campé au faîtage des deux dernières travées du vaisseau nord de la nef et l'escalier droit d'accès au comble est accolé au mur intérieur de la deuxième travée de ce même vaisseau. La première travée du vaisseau principal de la nef est occupée par une tribune. L'ensemble de l'édifice est bâti en pierre de taille en moyen appareil. Les allées centrales des vaisseaux de la nef sont couvertes de carreaux noir et blanc et le reste des sols est bétonné. Les faces intérieures des murs de la nef et du choeur sont enduites. Les murs du choeur sont percés de baies en arc brisé à remplage et celles du reste de l'édifice de baies de dimensions similaires en arc brisé ou en plein-cintre. Les trois premières travées des deux vaisseaux de la nef sont plafonnées et séparées par des colonnes recevant des arcs brisés à pénétration ; la quatrième travée du vaisseau principal et les deux dernières travées du vaisseau latéral sont couvertes de voûtes d'ogives reposant sur des piliers à pénétration ; la dernière travée d'ogives et le choeur sont également voûtés d'ogives qui retombent sur des chapiteaux sculptés. Le portail nord se compose d'une porte en plein-cintre encadrée par deux colonnettes corinthiennes soutenant un entablement sur lequel sont disposées des niches, aux extrémités, et un fronton triangulaire historié, au centre. La couverture de l'ensemble est en zinc. Le vaisseau principal de la nef est couverts d'un toit à longs pans, l'abside par une croupe polygonale, les deux dernières travées du vaisseau latéral de la nef d'un toit à longs pans transversal à croupe, les autres travées de ce même vaisseau de toits à longs pans transversaux et le clocher par une flèche polygonale.

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
moyen appareil
Toit zinc en couverture, ardoise
Plans plan allongé
Étages 2 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
plafond
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
croupe
Escaliers escalier intérieur : escalier droit, en charpente
États conservations inégal suivant les parties, menacé, envahi par la végétation
Techniques vitrail
sculpture
peinture
Représentations feuillage armoiries homme escargot coquille ornement architectural
Précision représentations

Les chapiteaux du choeur présentent des feuillages, des grotesques, des petits personnages dont l'un tient un blason et un autre sortant d'une coquille d'escargot. Les murs de la dernière travée du vaisseau nord sont couverts de peintures murales simulant des draperies et ceux du choeur de faux marbre.

Edifice du 15e siècle agrandi au 16e siècle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Éléments remarquables portail
Protections inscrit MH, 1926/02/16
Précisions sur la protection

Eglise : inscription par arrêté du 16 février 1926.

Annexes

  • 20130868810ZZ : 94 ; Charenton-le-Pont ; Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, 22592

Références documentaires

Bibliographie
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    p. 64
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 285-286
Périodiques
  • HUBERT, Jean. Statistique monumentale du diocèse de Reims. Département des Ardennes. II. Monuments historiques proprement dit. Travaux de l´Académie impériale de Reims, 1852-1853, tome 17.

    pp. 228-229
  • JADART, Henri. Le vitrail de Puiseux et autres anciens vitraux des églises du département des Ardennes. Revue historique ardennaise, 1900, tome VII.

    pp. 327-328
  • BAUDON, Albert. Excursion dans la vallée de l´Aisne. Almanach Matot-Braine, année 1900.

    pp. 332-333
  • MANCEAU, Henri. Au pays de Viel-Saint-Remy. L'automobilisme ardennais, décembre 1975, n°217.

    p. 16
  • MANCEAU, Henri. Les portails d´églises ornés du Pays de Vouziers (16e siècle). Horizons d'Argonne, 1983, n°46.

    p. 12