Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Martin

Dossier IA08002051 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Martin
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Charleville-Mézières 2
Adresse Commune : Charleville-Mézières
Lieu-dit : Etion
Adresse : place d' Etion
Cadastre : 2013 EI 371

L'ancienne église fut détruite par les combats du 15 mai 1940. La pose de la première pierre (des carrières de Fépin) du nouvel édifice intervint le 8 avril 1956 sous la conduite des architectes Despas et Gouas. Sur la façade, grande sculpture en pierre d´Euville de Paul Bialais. D´abord dépendance de Tournes, l'église fut unie ensuite à la paroisse de Warcq. Etion est cité dans charte de fondation de l´abbaye de Sept-Fontaines en 1136.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1956, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Despas Francis, architecte, signature
Auteur : Gouas, architecte, signature
Auteur : Bialais Paul,
Paul Bialais (1926 - 2004)

Sculpteur ardennais et professeur aux Beaux-arts à Versailles. Site : http://paulbialais.free.fr/


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, signature

L'église Saint-Martin est implantée sur une hauteur (la bosse d'Etion) dominant la ville et elle est orientée au sud-est. Elle présente un plan allongé. La nef et le choeur ne forment qu'un seul vaisseau sans rupture structurelle et se termine par un chevet plat. La première partie de la nef est occupée par une tribune. La tour du clocher est accolée à l'angle sud-ouest et elle contient l'escalier tournant à retours en maçonnerie. La sacristie est adossée au flanc nord du choeur. L'édifice est élevé en moellon d'arkose d'Haybes des carrières de Fépin sur une structure en béton armé. Le sol est couvert de dalles calcaire et les faces intérieures des murs sont enduites. Les murs sont percés d'une claire-voie continue sur tout la partie supérieure des murs gouttereaux. Les volumes intérieurs sont couverts par des lambris qui suivent les deux pans de la toiture. La couverture est en ardoise. La nef et le choeur sont couvert d'un toit à longs pans et le clocher par un toit à un pan.

Murs arkose
béton armé
moellon sans chaîne en pierre de taille
béton armé
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans
toit à un pan
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours, en charpente
États conservations bon état
Techniques vitrail
sculpture
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • 20130854185NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 3

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    M4-5 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
Bibliographie
  • HUBERT, Jean. Département des Ardennes : dictionnaire historique et géographique . Paris : Res universis, 1991. 512 p. Fac-similé de l´édition de 1855, Géographie historique du département des Ardennes.

    p. 159
Périodiques
  • COLLIN, Hubert (dir.). Dictionnaire historique des communes des Ardennes. Auflance, Boult-aux-Bois, Briquenay, Damouzy, Etrepigny, La Ferté-sous-Chiers, La Francheville, Gespunsart, Gruyères, Gué-d´Hossus, Landres-Saint-Georges, Margny, Singy-Montlibert, Toges. Revue historique ardennaise , année 1979, tome XIV.

    pp. 161-170