Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Mathieu de Sauvage-Magny

Dossier IA52000718 inclus dans Recensement du patrimoine mobilier du département de la Haute-Marne réalisé en 2006

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
Vocables Saint-Mathieu
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Haute-Marne - Montier-en-Der
Adresse Commune : Ceffonds
Lieu-dit : Sauvage-Magny

L'ancienne église datait du 14e siècle. Il n'en reste rien, ni vitraux, ni vieilles pierres tombales. L'église actuelle est due au dévouement persévérant du curé d'Anglus, Charles Cancel. Elle a été terminée en 1867. C'est une simple chapelle de secours. On appelle ainsi les édifices à l'usage des fidèles éloignés de l'église paroissiale. Ils n'ont ni fabrique, ni circonscription, ni curé. Donc depuis le Concordat, Sauvage-Magny est succursale d'Anglus. On accède à l'église, entourée du cimetière communal, par un escalier de pierre d'une douzaine de marches. L'entrée de l'édifice est fermé par une double poirte massive en chêne qui ouvre sur un vestibule duquel part un étroit escalier de bois qui conduit au clocher. Il y a trois cloches. Elles ont été fondues en 1868 par un fondeur de Vrécourt (Vosges). (...) La nef de l'église est séparée du vestibule par deux panneaux matelassés. Une seule allée conduit au choeur, elle est bordée de bancs de chêne à l'usage des fidèles.

Période(s) Principale : 19e siècle
Dates 1867

Ardois pour le clocher ; tuile plate pour les autres toitures. Sol à revêtement fait de cailloutis mêlés à de la terre cuite rouge pilée. Dallage en damier noir et blanc dans le choeur. Vestibule dallé de tommettes de scetion carrée.

Murs calcaire
Toit ardoise, tuile plate
Plans plan en croix latine
Escaliers escalier intérieur : escalier droit
États conservations état moyen
Statut de la propriété propriété de la commune