Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Maurice de Bussières

Dossier PA00078993 inclus dans Recensement du patrimoine mobilier du département de la Haute-Marne réalisé en 2006

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression

Dossiers de synthèse

Vocables Saint-Maurice
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Haute-Marne - Fayl-Billot (Le)
Adresse Commune : Champsevraine
Lieu-dit : Bussières-lès-Belmont
Précisions anciennement commune de Bussières-lès-Belmont

L'église est rebâtie de 1722 à 1724. Clocher postérieur daté 1680. De l'église précédant la reconstruction ne subsiste que le choeur, restauré entre 1658 et 1667. La date de 1670, au-dessus de la porte latérale nord, correspond à la construction de la partie basse du clocher. Plans et devis fournis par Claude-Antoine Aillier, ingénieur à Langres.

Période(s) Principale : 3e quart 17e siècle
Secondaire : 2e quart 18e siècle
Dates 1624, porte la date
1722
Auteur(s) Auteur : Aillier Claude-Antoine, ingénieur,

Nef de quatre travées et collatéraux. Transept faisant légèrement saillie à l'extérieur, avec chapelles à trois pans recouvertes de boiseries. Nef prolongée par une travée de choeur terminée par un sanctuaire à trois pans. Collatéraux fermés par une chapelle d'une travée. Tribune contre le mur occidental. L'ensemble de l'église est voûtée d'arêtes. Clocher construit sur le côté nord de la façade occidentale. Façade à trois porches. Entrée latérale au nord. Couverture du clocher en ardoise et tôle métallique. Le reste de l'édifice est couvert de tuiles plates.

Murs grand appareil
Toit ardoise, tuile plate, zinc en couverture
Plans plan en croix latine
Étages 4 vaisseaux
Couvrements voûte d'arêtes
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH partiellement, 1926/01/09
inscrit MH partiellement, 1929/12/19
Précisions sur la protection

Clocher et façade occidentale : inscription par arrêté du 9 janvier 1926 ; Chapelle du Sacré-coeur : inscription par arrêté du 19 décembre 1929.