Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Maurice

Dossier IA52000691 inclus dans Recensement du patrimoine mobilier du département de la Haute-Marne réalisé en 2006

Fiche

  • Vue depuis le sud-est
    Vue depuis le sud-est
  • Impression

Dossiers de synthèse

Vocables Saint-Maurice
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Haute-Marne - Poissons
Adresse Commune : Sailly

Les deux premières travées de la nef ont été très vraisemblablement élevées au 12e siècle mais la façade occidentale a été reconstruite dans la seconde moitié du 19e siècle. Les autres travées de la nef, le choeur et les deux sacristies datent du 13e siècle et les deux bas-côtés du 15e siècle mais l'ensemble a été revoûté plus tard (la clé de voûte de la secnde travée de la nef porte la date de 1773) ; primitivement la sacristie devait être celle du nord car son mur ouest comporte des moulures qui devaient se trouver à l'extérieur avant la construction du bas-côté alors que le mur ouest de l'actuelle sacristie comporte un arc qui devait s'ouvrir sur un espace qui a précédé le bas-côté sud. Le clocher précédent se trouvait à l'emplacement de l'actuel mais il a été incendié dans les années 30 et rétabli peu de temps après car une cloche est datée de 1940.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : 13e siècle
Principale : 15e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 3e quart 18e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates 1773, porte la date

Edifice à plan en croix latine ; la façade occidentale, les contreforts, les sacristies et le choeur sont en pierre de taille et le reste enduit ; intérieur enduit ; nef à 4 travées et bas-côtés à deux travées greffés sur les 3e et 4e travées de la nef ; choeur à deux travées et chevet à 5 pans ; l'espace intérieur est entièrement voûté d'ogives excepté la seconde travée du choeur qui est voûtée d'une voûte de type complexe ; l'ensemble est couvert d'un toits à longs pans en tuile mécanique et le clocher, posé sur la première travée de la nef, d'une flèche carrée en ardoise.

Murs calcaire
enduit
moellon
pierre de taille
Toit tuile mécanique, ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
voûte de type complexe
Couvertures toit à longs pans
flèche carrée
Escaliers escalier intérieur : escalier droit, en charpente
États conservations bon état, remontées capillaires, moisissures
Techniques peinture
Précision représentations

Le sanctuaire semble avoir été recouvert, sous le badigeon du 18e siècle, de peintures monumentales imitant les faux-joints.

Edifice conservant des parties très anciennes notamment le sanctuaire avec ses deux "sacristies" du 13e siècle et la partie ouest de la nef probablement du 12e siècle. Cette église mériterait une étude architecturale plus poussée.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler