Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Médard

Dossier IA08001819 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Saint-Médard
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Rethel
Adresse Commune : Arnicourt
Cadastre : 1986 AB 195

Le 2 juillet 1787, l'église Saint-Médard brûla avec les deux tiers du village. La nef a été entièrement reconstruite suite à cet incendie car le portail sud porte la date de 1788. En revanche, le chœur et les bras du transept semblent remonter au 16e siècle bien que leurs baies aient été reprises au 18e siècle et le mur-pignon du bras sud au 19e siècle. La façade occidentale a été reconstruite suite à un raccourcissement de quatre mètres en 1953-54 car la nef se lézardait.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 4e quart 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Secondaire : 3e quart 20e siècle
Dates 1788, porte la date

L'église Saint-Médard est implantée au centre du cimetière, dans la partie nord du village, et est orientée au nord-est. Elle présente un plan en croix latine. La nef à vaisseau unique de deux travées séparées par des colonnes toscanes est suivie par le transept saillant et le choeur à travée droite et abside à trois pans. Le clocher en charpente de plan carré est situé à la croisée du transept. La sacristie est adossée au mur est du bras sud du transept et la tourelle d'escalier en vis hors-oeuvre dans l'angle du bras nord et de la nef. L'ensemble de l'édifice est bâti en pierre de taille en moyen et petit appareil : le mur-pignon du bras sud en pierre de Dom-le-Mesnil et le reste en calcaire blanc (crayeux par endroit). La tourelle d'escalier est élevée en brique et la façade occidentale en brique creuse crépie. Le sol intérieur est couvert de larges dalles de calcaire, de tomettes, de parties bétonnées ou en carreaux de céramique à motifs géométriques et les faces intérieures des murs sont enduites. L'édifice ne comporte qu'un seul niveau percé de baies en plein-cintre et les volumes intérieurs sont plafonnés. La couverture de l'ensemble est en ardoise. Le clocher est couvert par un toit en pavillon, la nef, les bras du transept (à croupe) et la travée droite du choeur par un toit à longs pans, l'abside par une croupe polygonale et la sacristie par un toit en appentis.

Murs calcaire
brique
brique creuse
crépi
enduit
pierre de taille
petit appareil
moyen appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements plafond
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
croupe polygonale
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis
États conservations bon état
Techniques vitrail
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Périodiques
  • JADART, Henri. Chronique ardennaise de la fin du 18e, extraite des Affiches de Reims, de Havé. Revue historique ardennaise, 1894, tome I.

    pp. 181-182
  • BAUDON, Albert. Notices historiques et archéologiques sur les communes rurales du canton de Rethel. Annales retheloises, 1909.

    p. 95