Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Michel

Dossier PA00079040 inclus dans Recensement du patrimoine mobilier du département de la Haute-Marne réalisé en 2006

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression

Dossiers de synthèse

Vocables Saint-Michel
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Haute-Marne - Juzennecourt
Adresse Commune : Colombey-les-Deux-Églises
Lieu-dit : Blaise

L'église Saint-Michel est mentionnée au 12e siècle (acte daté de 1174), et dépendait du diocèse de Toul et des seigneurs de Vignory. Choeur et transepts construits ou reconstruits au 16e siècle (voûtes pénétrantes, baies ogivales de style flamboyant). Nef et façade reconstruits entre 1780 et 1784. Ajout du clocher tardivement après ces travaux, en 1834, par l'architecte Houlot de Dommartin-le-Saint-Père. Réception des travaux en 1835.

Période(s) Principale : à déterminer

Edifice à plan en croix latine, nef uniaue et transepts saillants. Abside polygonale percée de trois baies, voûté sur croisée d'ogives. Voûtes pénétrantes dans les piliers. La baie axiale est obturée depuis que le maître-autel a été installé contre le mur su chevet. Sacristie au sud contre le choeur. Nef sans bas-côtés, à plafond plat en lattes de bois vernissées. Les transepts sont des chapelles faisant oratoires (percée dans les piliers). Clocher sur la croisée du transept, accès par une tourelle située au sud, dans l'angle su bras du transept. Façade occidentale à fronton triangulaire. Couverture de la nef et du choeur en tuiles mécaniques. Clocher en ardoises. La sacristie est couvertes pour moitié en tuiles romaines et pour l'autre en tuiles mécaniques.

Murs moellon
Toit ardoise, tuile mécanique, tuile plate, tuile creuse
Plans plan en croix latine
Couvrements voûte d'ogives
voûte plate
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier tournant
États conservations inégal suivant les parties
Techniques sculpture
peinture
Précision représentations

Retombée de voûtes à figures humaines en bustes. Certaines sont des anges.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH partiellement, 1925/12/23
Précisions sur la protection

Le choeur et le transept : inscription par arrêté du 23 décembre 1925.