Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Nicaise

Dossier IA08001594 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Nicaise
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Signy-l'Abbaye
Adresse Commune : La Férée
Cadastre : 1996 A 356

L'église Saint-Nicaise paraît remonter à la seconde moitié du 16e siècle d'après une baie géminée obturée sur le pan est du choeur, la corniche extérieure et la niche-crédence du choeur. En 1829 (date inscrite à l'étage du clocher), la nef fut allongée vers l'ouest pour établir la tour du clocher. Un peu plus tard, la baie géminée du choeur fut bouchée et celles des autres pans rétrécies pour pouvoir installer le maître-autel (daté de 1844). Le mur est du choeur présente une ouverture de tir preuve que l'édifice a été partiellement fortifié. La sacristie qui était implantée au nord du choeur a été détruite dans le dernier quart du 20e siècle.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1829, porte la date

L'église Saint-Nicaise est implantée au centre du village, en bord de l'ancien cimetière, et est orientée nord-est. Elle présente un plan allongé. La façade occidentale est marquée par la présence du clocher, à l'aplomb de l'entrée. La nef à vaisseau unique est suivie sans interruption stucturelle par le choeur composé d'une travée droite et d'une abside à trois pans (le pan est comporte une ouverture de tir). Les baies, corniches, larmiers, chaînes d'angle et contreforts sont bâtis en pierre de taille de calcaire blanc et le reste de l'édifice est en brique rouge dont certaines glacurées sont organisées en motifs géométriques. La face occidentale du clocher est entièrement élevée en pierre de taille en grand appareil tandis que le reste de sa structure est en charpente. Les surfaces intérieures sont enduites. Le sol est dallé par des carreaux de ciment polychromes. L'édifice ne comporte qu'un seul niveau percé de baies de dimensions moyennes. Le portail occidental de style néo-classique est surmonté par la chambre des cloches munie d'un abat-son encadré par deux niches. L'intérieur est entièrement plafonné. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. Le clocher est couvert par une flèche polygonale, la nef et le choeur par un toit à longs pans terminé par une croupe à l'ouest et une croupe polygonale à l'est.

Murs calcaire
brique
enduit
pierre de taille
grand appareil
pierre avec brique en remplissage
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements plafond
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
croupe
croupe polygonale
États conservations état moyen, inégal suivant les parties

Une arquebusière est présente dans le mur est du choeur.

Statut de la propriété propriété de la commune