Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Nicaise

Dossier IA08001696 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Nicaise
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Charleville-Mézières 1
Adresse Commune : Fagnon
Cadastre : 1982 C1 174

Un texte de la visite d'église daté de 1696 rapportait à environ 200 ans l'édification de l'église. Ces faits pourraient être attestés par la présence de la baie gothique de l'abside. Un chronogramme (disparu) du frontispice portait la date de 1583. Suite à une visite de 1676, l'archevêque décida de supprimer l´église en raison de son mauvais état et de sa proximité avec l´église abbatiale du lieu mais les paroissiens s´opposèrent à l´interdit qui fut finalement levé. Des réparations durent être conduites car on peut lire la date de 1698 au-dessus d'une baie du mur nord. En 1763, les habitants réclamèrent l'aide de l'abbaye qui était décimatrice afin de réparer le choeur mais les religieux s'y opposèrent. Le conflit se solda finalement par un procès en 1768 où l'abbaye fut condamnée à réaliser des travaux. Le contenu de ces derniers n'est pas connu mais il est possible que le clocher fut également réalisé à cet époque. La paroisse de Fagnon apparaît dans un pouillé de 1306 et le droit de patronnage était détenu par l'abbé de Septfontaines et les dîmes par l'abbaye.

Période(s) Principale : 16e siècle
Principale : 2e moitié 18e siècle
Secondaire : 4e quart 17e siècle
Dates 1698, daté par travaux historiques, porte la date

L'église Saint-Nicaise est implantée dans le village, en partie sud, et son choeur est orienté au nord-est. Elle présente un plan allongé. La nef à vaisseau unique est suivie par le choeur sans rupture structurelle ; ce dernier se compose d'une travée droite et d'une abside à trois pans. Le clocher est implanté au devant de la nef et son rez-de-chaussée tient lieu de vestibule d'entrée. La sacristie est adossée au flanc sud de la nef. La face principale du clocher est élevée en pierre de taille de Dom-le-Mesnil en grand appareil et les autres en petit appareil tandis que le reste de l'édifice est en moellon avec chaîne en pierre de taille. Les murs intérieurs sont enduits. L'allée centrale de la nef est dallée de marbre et le dessous des bancs de calcaire. L'édifice ne comporte qu'un seul niveau percé de baies en plein-cintre et les volumes intérieurs sont plafonnés. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef et le choeur sont couverts par un toit à longs pans, l'abside par une croupe polygonale, la sacristie par un toit à longs pans et croupe et le clocher par une flèche polygonale.

Murs calcaire
enduit
moellon
grand appareil
petit appareil
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements plafond
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
croupe polygonale
croupe
Escaliers escalier intérieur : échelle
États conservations état moyen, inégal suivant les parties
Techniques vitrail
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    FF2 ; M 5 ; P 3 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    M 5 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
Bibliographie
  • SERY, Jean abbé. Histoire de l'Abbaye royale de Notre-Dame de Septfontaines en Thiérache, 1970.

Périodiques
  • COLLIN, Hubert (dir.). Dictionnaire historique des communes des Ardennes. Boutancourt, Carignan, Ecordal, Fagnon, Hautes-Rivières, Revin, Rocroi. Revue historique ardennaise, année 1977, tome XII.

    pp. 206-207 ; 209 ; 213