Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Nicaise

Dossier IA08001826 réalisé en 2011

Fiche

Voir

Vocables Saint-Nicaise
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Vouziers
Adresse Commune : Louvergny
Cadastre : 1995 B 178

L'église Saint-Nicaise a été reconstruite en 1896 sur des plans de l'architecte sedanais Henry Couty. Un vitrail et une cloche avaient été donnés par M. Noiret, industriel du textile rethélois, propriétaire du château de Louvergny et maire de Rethel. Ce dernier perdit son fils, Hippolyte, en 1888, à Venise et voulut lui dédier une nouvelle église à Louvergny. L'ancienne église qui se situait dans le cimetière ne fut démolie qu'en 1899.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1896, porte la date
Auteur(s) Auteur : Couty Léon-Henry, architecte, signature
Personnalité : Noiret, donateur, promoteur, attribution par source

L'église Saint-Nicaise est implantée au centre du village et son choeur est dirigé ves le nord-ouest. Elle présente un plan en croix latine. La nef comporte un vaisseau unique à trois travées. Elle est précédée par une tour-porche en façade et par la tourelle d'escalier polygonale dans l'angle gauche. Le transept saillant est suivi par l'abside hemicirculaire du choeur. La sacristie est implantée dans l'angle du bras gauche et du choeur. L'édifice est bâti en moellon avec chaine en pierre de taille. Le sol de la nef est couvert de carreaux de céramique à motifs géométriques et les faces intérieures présentent des pierres apparentes (le cul-de-four est enduit et orné de croix peintes). La nef comporte des arcades en arc brisé supportées par des colonnes à chapiteaux à crochet elles-mêmes surmontées d'une fausse-galerie et d'oculi quadrilobés ; les murs des collatéraux sont percés d'étroites baies en arc brisé, les murs-pignons du transept de baies géminées en arc brisé surmontées d'oculus et le choeur de hautes baies en arc brisé. L'abside est voûtée par un cul-de-four, les bras du transept par des voûtes d'arêtes et la nef par des berceaux à pénétration. Le clocher présente un porche ouvert sur trois faces par le biais de vastes portails à voussures et un étage éclairé de baies géminées donnant le jour sur la tribune d'orgue. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef et le transept sont couverts de toits à longs pans à pignons découverts, les collatéraux de toits en appentis, l'abside par une croupe ronde, la tourelle d'escalier d'un toit polygonal en pierre, le clocher par une flèche polygonale en pierre et la sacristie par un toit à deux pans à pignons découverts.

Murs calcaire
moellon
Toit ardoise, calcaire en couverture
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte en berceau brisé
voûte d'ogives
cul-de-four
voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans
toit à deux pans
appentis
toit polygonal
flèche polygonale
croupe ronde
pignon découvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis
États conservations état moyen, inégal suivant les parties
Techniques vitrail
sculpture
Représentations crochet
Précision représentations

Chapiteaux à crochets dans la nef et au porche.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Inscription au-dessus du portail d'entrée : A LA GLOIRE / DE DIEU / A LA MEMOIRE / DE HIPPOLYTE NOIRET / NE A RETHEL MORT A VENISE / 1864-1888 / H. COUTY ARCH. MDCCCLXXXXVI.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    H8 ; M2 ; M5 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
Périodiques
  • HAUDECOEUR abbé. Les Guillemites et leur fondateur. Travaux de l´Académie de Reims, année 1893-1894, tome 95.

    pp. 147 ; 150 ; 152
  • Bulletin du Diocèse de Reims, 1893.

    samedi 5 septembre 1896, n°36, pp. 432-434 ; samedi 27 mars 1897, n°13, p. 154
  • GUELLIOT, Octave. Les ornements, dates, inscriptions et sentences liminaires dans l´arrondissement de Vouziers. Revue historique ardennaise, 1914, tome XXI.

    p. 95
  • MANCEAU, Henri. Grandeurs et misères des vieilles pierres ardennaises : le pays de Carignan. L'automobilisme ardennais, novembre-décembre 1955, n°105.

    p. 17
  • DARCQ, Gérard, LAMBERT, Pol. Un mémoire sur le vitrail ardennais. En guise de préface. Etudes ardennaises, 1957, n°10.

    pp. 29-34
  • MANCEAU, Henri. A partir des Etangs de Bairon. L'automobilisme ardennais, mars-avril 1958, n°119.

    pp. 10-11
  • MANCEAU, Henri. Eglises du canton de Buzancy : Barricourt, Tailly, Andevanne. L'automobilisme ardennais, mai-juin 1958, n°120.

    p. 18
  • MANCEAU, Henri. Créations romanes en Champagne Ardenne. L´Automobilisme ardennais, n°128, septembre-octobre 1959.

    p. 17