Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Nicolas

Dossier IA08001529 inclus dans Église paroissiale Notre-Dame réalisé en 2011

Fiche

Á rapprocher de

Voir

Vocables Saint-Nicolas
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Vouziers
Adresse Commune : Autruche
Adresse : place de l' Eglise
Cadastre : 1994 C 242

Le chœur date du 13e siècle. D'après la forme de la clé de voûte de la croisée et le lavabo du bras sud, le transept a été ajouté vers 1520 (jusqu'à la Première Guerre mondiale, le clocher comportait une cloche qui datait de 1522). Les éléments de fortification (arquebusières et bretèches) présents aux parties occidentales dateraient également de cette campagne de travaux. La nef remonte aux alentours de 1500 mais a subi une restauration, vraisemblablement en 1869 (date donnée par une plaque commémorative à l'intérieur) : la façade occidentale, le mur nord et la moitié du mur sud de la première travée de la nef ont été reconstruits. A l'origine les bras du transept comportaient des murs-pignons mais ces derniers ont été supprimés et les toits modifiés avec des croupes.

Période(s) Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 1er quart 16e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1869, porte la date

L'église Saint-Nicolas est implantée dans la partie ouest du village et est orientée au nord-est. Elle présente un plan en croix latine. La nef à vaisseau unique à deux travées est suivie par un transept saillant. A l'est, une haute tour accueille le choeur à travée droite et abside à trois pans, au rez-de-chaussée, et la chambre des cloches à l'étage. L'escalier en vis hors-oeuvre est adossé au mur sud du choeur et la sacristie est campée dans l'angle formé par le bras sud du transept et le choeur. Les murs sont élevés en pierre de taille calcaire d'Authe en moyen et grand appareil. Les faces intérieures des murs sont enduites. Le sol de la nef et du transept est couvert de carreaux à motifs géométriques et celui du choeur par un damier de marbre blanc, noir et brun veiné. Les murs sont percés de baies à remplage, étroites à la nef et plus développées au transept, et de baies en lancette au choeur. La façade occidentale comporte un portail à linteau droit à moulures prismatiques sous une vaste baie à remplage, l'ensemble étant inscrit entre des pinacles. Des arquebusières (dont certaines en forme de lunette) garnissent les sommets ou les bases des murs des parties occidentales et sont accompagnées de bretèches (certaines ont été supprimées au choeur). Les volumes intérieurs sont voûtés d'ogives. La couverture de l'édifice est en ardoise. La nef, le transept, la sacristie et la travée droite du choeur sont couverts par des toits à longs pans (celui de la nef se termine par un pignon découvert et ceux des bras et de la sacristie par des croupes), l'escalier par un toit en appentis et l'abside par une croupe polygonale.

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
moyen appareil
grand appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
appentis
croupe
croupe polygonale
pignon découvert
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations inégal suivant les parties
Techniques sculpture
peinture
vitrail
Représentations tête humaine crochet feuillage ornement végétal ornement géométrique
Précision représentations

Les deux clés de voûtes des bras du transept sont ornées chacune d'une tête humaine ; les chapiteaux du choeur présentent des crochets et des feuillages. Les murs du choeur sont entièrement couverts de peintures monumentales représentant des ornements géométriques et végétaux.

Choeur du 13e siècle en forme de tour ; parties orientales fortifiées par le biais d'arquebusières et de bretèches.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit MH, 1980/03/25
Précisions sur la protection

Eglise (cad. C 242) : inscription par arrêté du 25 mars 1980.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    H9 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
Bibliographie
  • BECHARD, Eliane, JANNIN, Francois, et al. Les églises d´Argonne. Le guide de l´Argonne. Lyon : La Manufacture, 1987.

    p. 157
Périodiques
  • MENU, Henri. Mélanges d´épigraphie ardennaise . Bulletin monumental , 1893, vol. 58. 41 p.

    p. 33
  • GUELLIOT, Octave. Les ornements, dates, inscriptions et sentences liminaires dans l´arrondissement de Vouziers. Revue historique ardennaise, 1914, tome XXI.

    p. 141