Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Nicolas

Dossier IA51000516 réalisé en 2013

Fiche

Vocables Saint-Nicolas
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Marne - Argonne Suippe et Vesle
Adresse Commune : Maffrécourt
Adresse : rue de l'église
Cadastre : 1988 ZK 38

Le chœur de l'église a été édifié dans la première moitié du 13e siècle d'après ses chapiteaux.

La nef doit être un peu plus ancienne (12e siècle) et elle comportait à l'origine une chapelle sur son flanc sud dont il subsiste un arc en plein-cintre obturé. La partie supérieure de ses murs gouttereaux a été surélevée en brique, probablement à la fin du 19e siècle, afin de la mettre au même niveau que le chœur et ainsi de n'avoir plus qu'un seul toit. Le petit porche occidental a dû être élevé à la même époque car il n'apparaît pas sur un dessin de Mohen.

Période(s) Principale : 12e siècle, 1ère moitié 13e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle

L'église est implantée en partie ouest du village, sur le plateau qui domine ce dernier.

Elle présente un plan allongé. La nef se présente sous la forme d'un vaisseau unique dont la première travée est occupée par la tribune et son escalier en vis en charpente. Elle est suivie par deux travées identiques : une d’avant-chœur et le chœur à chevet plat. La nef est précédée par un petit porche ouvert au nord et la sacristie est accolée au flanc sud de la travée d’avant-chœur et du chœur. Le clocher en charpente de plan carré est campé au faîtage de la nef, du côté ouest.

La nef est bâtie en moellon de calcaire pour les deux tiers inférieurs et en brique pour le tiers supérieur (la façade occidentale et la sacristie sont également en brique) ; les parties orientales sont élevées en pierre de taille calcaire en moyen appareil. Le sol de l'allée centrale de la nef est couvert de carreaux de céramique de noirs et jaunes et les faces intérieures des murs sont enduites. La nef est plafonnée tandis que les parties orientales sont voûtées de voûtes d'ogives supportées par des colonnes à chapiteaux sculptés.

Les murs sont percés de baies étroites en arc brisé ou en plein-cintre (surmontées d'oculi à la nef) et le mur du chevet par une vaste baie à remplage flamboyant. La façade occidentale est marquée par un portail à arc surbaissé et un oculus.

L'édifice est couvert par un toit à longs pans en tuile mécanique, le porche par un toit en appentis, la sacristie par une terrasse et le clocher par une flèche polygonale.

Murs calcaire moellon
calcaire moyen appareil
brique
Toit tuile mécanique, ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'ogives

plafond
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
appentis
terrasse
Escaliers escalier intérieur : escalier en vis, en charpente
États conservations bon état
Techniques vitrail
sculpture
Représentations crochet, feuille
Précision représentations

Chapiteaux feuillagés et à crochets aux parties orientales.

Chœur de la première moitié du 13e siècle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables choeur