Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Pierre de Prouilly

Dossier IA51001307 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Pierre
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Marne - Fismes-Montagne de Reims
Adresse Commune : Prouilly
Adresse : rue de Pévy
Cadastre : 2016 D 1755

L'église est pour l'ensemble une construction du 12e siècle : nef à 2 niveau d'élévation en plein-cintre surmontée de fenêtres hautes également en plein-cintre, plafonnée et croisée en berceau en plein-cintre. Les bras du transept semblent êtres des reconstructions du 19e siècle, au nord voûtés d'arêtes, le sud voûtés d'ogives. On connait au porche 3 étapes de construction, s'échelonnant entre le début du 12e siècle et le 16e siècle : dans un premier temps le porche s'ouvrait par trois arcades sans tympan, couvert d'un appentis dont l'appui sur la façade se faisait plus haut, si l'on observe le premier tracé du portail occidental ; ensuite, au 13e siècle le portail est modifié et abaissé pour permettre le voûtement en croisée d'ogives. Au revers des arcades latérales sont créés des murs lisses, on y niche les statues ; enfin c'est au milieu du 16e siècle qu'est créée la tribune au-dessus des voûtes, déplaçant la corniche à modillons. Deux oculi sont percés sur le pignon. Le chœur est une composition du premier gothique, voûté d'ogive et percé à l'est par une baie de type rémois.

La guerre endommage partiellement l'édifice : en 1920 les couvertures sont à refaire. Les travaux sont entrepris par l'architecte Margotin (MAP. 81/51/0098/0192), mais seront repris par André Ventre des monuments historiques après le classement de l'édifice. D'autres travaux complémentaires sont réalisés pour la conservation de l'édifice. De 1927 à 1931, Bernard Haubold architecte des monuments historiques achève les travaux de dommages de guerre.

Période(s) Principale : 12e siècle, 13e siècle , daté par travaux historiques
Secondaire : 2e moitié 16e siècle , daté par travaux historiques
Secondaire : 20e siècle , daté par source
Dates 1920, daté par source
1931, daté par source
Auteur(s) Auteur : Margotin Léon
Léon Margotin

Architecte rémois. Travaille en association avec Jacques Roubert à la restauration et la reconstruction d'édifices après la première guerre mondiale.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Ventre André
André Ventre (1874 - 1951)

Il est nommé architecte des Monuments historiques en 1905. D'abord chargé de la Saône-et-Loire, entre 1906 et 1915, puis de la Marne et de la Haute-Marne en 1915, il est nommé dans la Meuse en 1917 et de Vincennes. Il va participer à la restauration de la cathédrale de Verdun et des villages alentour.

En 1929 il est chargé du déplacement de l'hôtel de Massa des Champs-Élysées au 38 de la rue du Faubourg-Saint-Jacques.

Il fut un des architectes de la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest, mais son œuvre la plus célèbre reste le monument de la Tranchée des baïonnettes, érigé en 1920 près de Verdun. Pour l'architecture ferroviaire, André Ventre fut partisan du type gare-pont, c'est-à-dire une gare édifiée au-dessus, ou à côté des rails, mais en hauteur, ceci pour permettre aux usagers et au personnel de rejoindre les voies par un hall situé au-dessus des voies2.Il réalise la décoration de monuments parisiens à l'occasion de funérailles nationales comme celles de Paul Painlevé le 12 mai 1932 à Notre-Dame de Paris et au Panthéon de Paris.

Il prend sa retraite en 1941.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Haubold Bernard
Bernard Haubold (1875 - )

TITRES ET FONCTIONS

Il est nommé sur titre Architecte en chef des Monuments historiques (1907-1941), chargé des Côtes-du-Nord (à l’exception de la Cathédrale de St-Brieuc attribuée en 1908) puis. en 1913, du Finistère tandis que Malençon le supplée pour le département des Côtes-du-Nord durant la Première Guerre mondiale. Après la guerre, il est chargé de la Loire-Atlantique (à l’exception de la Cathédrale de Nantes attribuée en 1920), de l’Yonne (1919-1940), des arrondissements d’Épernay et de Reims à l’exception des édifices religieux et de l’archevêché (1921), du Mont-St-Michel (1929-1933), de la direction des travaux des édifices de la Marne pour les arrondissements de Châlons-sur-Marne et Vitry-le-François (1933), à l’exception de l’église d’Ambrières obtenue en 1936, de la Côte-d’Or (1936), des édifices de la Ville d’Arras (1939) et la Marne (1940).

PRINCIPAUX OUVRAGES

La chapelle de Port-Blanc à Penrosan, l’église de Plestin-les-Grèves, la chapelle St-Gonezy à Plougrescant.

(source : La Compagnie des architectes en chef des monuments historiques)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

L'église orientée comprend une nef à 3 vaisseaux, précédée d'un porche. Celui-ci est de plan rectangulaire et s'ouvre sur ses trois faces par des arcatures en arc brisé avec chapiteau à feuillages, voûté d'ogives. A l'est, le transept est saillant, le chevet est plat et compte 2 travées droites. Seul le chœur est voûté en ogives et arc brisés, le vaisseau central de la nef est couvert d'un plafond plat, les bas-côtés et la croisée sont couvert d'un berceau en plein-cintre. Les bras sont voûtés en arêtes. La sacristie s'élève entre le bras sud du transept et le collatéral sud. Le clocher s'élève au-dessus de la croisée du transept, 2 niveaux d'ouvertures percent ses 4 faces. L'ensemble de l'édifice est construit en pierre de taille et en moellon équarri. Les appentis et les toits à deux pans sont couverts de tuiles plates.

Murs calcaire moyen appareil
calcaire moellon
Toit tuile plate
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux, étage de comble
Couvrements plafond
voûte d'ogives
voûte d'arêtes
voûte en berceau plein-cintre
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans pignon découvert
toit en bâtière pignon couvert
toit en bâtière pignon découvert
appentis pignon découvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie
États conservations bon état
Techniques sculpture
Représentations ornement végétal, fleur ornement géométrique ornement figuré, tête
Précision représentations

Extérieure

Une statue s'inscrit dans chacune des arcatures de la façade occidentale. Les voussures de ces arcatures reposent sur des colonnettes à chapiteaux à feuillage. Des chapiteaux à feuillages supportent la croisée d'ogives du porche, de même que les voussures du portail ouest, ornées également de motifs géométriques. La baie axiale du chevet est à arc brisé, composée de deux lancettes à remplage rayonnant ; l'archivolte est ornée de 16 fleurs et de 2 têtes humaines. Des modillons soulignent la rive de toiture du clocher, lui-même surmonté d'un coq en fer forgé au-dessus d'une croix.

Intérieure

Un faux appareil de pierres est peint sur la voûte d'arêtes du bras nord du transept. Les chapiteaux et les culots du chœur sont à feuillages. Les deux clefs de voûte sont circulaires. Une peinture monumentale est peinte sur le mur sud du chœur. La clé de voute du bras sud du transept est à motif floral.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé MH, 1921/08/09
Précisions sur la protection

Classée en totalité par arrêté du 9 août 1921.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série J : 7 J 26. Enquêtes paroissiales. Tableau de l'état des paroisses des archiprêtrés de Notre-Dame de Reims. (1919).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 7 J 26
  • AD Marne. Série R : 10 R 2204. Prouilly – devis, plan de l’église (1920-1924).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 10 R 2204
  • AD Marne. Série T : 4 T 42. Beaux-Arts : Monuments Historiques, objets d'art, fouilles (1908-1956).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 4 T 42
  • Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série V : V 166. Liste des biens cultuels. (1908).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : V 166
  • AD Marne. Série V : 47 V 2. Répertoire numerique serie V, cultes (1800-1940) : Inventaire des mobiliers des fabriques. (1800-1940).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 47 V 2
  • AD Marne. Série V : 48 V 2. Inventaire du mobilier des églises dressé par les conseils de fabrique. (1905).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 48 V 2
  • AD Marne. Série V : 49 V 8. Inventaire du mobilier des églises dressés par les conseils de fabriques (1906).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 49 V 8
  • AD Marne. Série W : 1338 W 23. Antiquités et objets d'art : dossiers communaux : Oeu-Rec. (1919-1982).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 1338 W 23
  • Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne. Sans cote. Dossiers des communes avec édifice protégé : éléments administratifs et suivis de travaux anciens. (1956-2015).

    Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne : sans cote
  • Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne. Sans cote. Diapositives et photographies couleurs, vrac et classement par ordre alphabétique de communes. (1950-2000).

    Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne : sans cote
  • Archives du musée de l'Hôtel le Vergeur, Reims. Carton tourisme n°36d. Dossiers de photographies, coupures de presse, brochures. Classement par communes. (1922-2011).

    Archives du musée de l'Hôtel le Vergeur, Reims : Carton tourisme n°36d
Documents figurés
  • Plan de l'édifice / H. Durand del, E. Ollivier sc. 1 est. : en noir. Tiré de : TAYLOR, NODIER. Voyages pittoresques et romantiques dans l'ancienne France. 1857. Reproduction J. Philippot, 1994 (BM Carnegie, Reims. Réserve CHGG54-55).

    Bibliothèque municipale Carnegie, Reims : Réserve CHGG54-55
  • Eglise de Prouilly : plan, fonts baptismaux, écussons, portzil, chevet / Abbé Alfred Chevallier. [s. d.]. 5 dess. : en n. Phot. inv. Jacques Philippot (reproduction). 5 photogr. pos. : n. et b. (BM Reims. RES CHG 13 ; SRI. Classeur vert).

    Bibliothèque municipale Carnegie, Reims : RES CHG 13
  • Photographies de Michel André, 1966 / Michel André, architecte des monuments historiques. 1966. Photogr. pos. : n. et b. (Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne. Classeurs de photographies. Sans cote).

    Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne : sans cote
  • [Vues diverses de l'église] / [s. n.]. Août 1939. 2 photogr. pos. : n. et b. contrecollées sur carton (MAP. 1998/034/0022).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 1998/034/0022
  • [Vues diverses de l'église] / [s. n.]. 16 juillet 1948. 2 photogr. pos. : n. et b. contrecollées sur carton (MAP. 1998/034/0022).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 1998/034/0022
  • [Vues diverses de l'église] / [s. n.]. [s. d.]. 4 photogr. pos. : n. et b. (BM Reims. CXXII-3565-3568).

    Bibliothèque municipale Carnegie, Reims : CXXII-3565-3568
  • [Église de Prouilly : abside depuis le cimetière] / G. Roubaut del. [s.d.]. 1 dessin : aquarelle : en couleur (A Musée Hôtel Le Vergeur. C3E).

    Archives du musée de l'Hôtel le Vergeur, Reims : Carton dessin C3E
  • [Vues diverses de l'église] / [s. n.]. [s. d.]. 8 photogr. pos : n. et b. (A Musée Hôtel Le Vergeur. Localités hors Reims, carton PR).

    Archives du musée de l'Hôtel le Vergeur, Reims : Localités hors Reims, Carton PR
(c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil général de la Marne - Rivière Raphaëlle
Raphaëlle Rivière (1985 - )

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Akhesen, membre du groupement Art2 Conseil composé de Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est co-traitante du groupement composé de Elisabeth Dandel, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Robin-Clerc Michèle
Michèle Robin-Clerc

Architecte, Michèle Robin-Clerc intervient en sous-traitance de l'équipe constituée par Art2 Conseil pour la mission de recensement du patrimoine des églises et de leurs objets mobiliers du département de la Marne, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims, 2015-2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.