Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre-du-Prieuré

Dossier IA08001468 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Saint-Pierre-du-Prieuré
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Rethel
Adresse Commune : Novy-Chevrières
Adresse : rue de Eglise
Cadastre : 2013 AB 68

L'église fut reconstruite d'après des plans dressés en 1686, selon la tradition orale, par un architecte rémois du nom de Jean Tillatre et fut terminée en 1704. La construction témoigne de souvenirs de l´architecture gothique (voûtes d´ogives, arc brisé des grandes-arcades et des fenêtres) mêlés à un vocabulaire classique (grand ordre de pilastre composites à l´intérieur, murs-boutants). Restauration vers 1887 par M. Paille, architecte à Rethel. Touchée pendant la Première Guerre mondiale, elle fut à nouveau restaurée entre 1920 et 1932. Dans une charte de fondation datée de 1097, Hugues Ier comte de Rethel, du consentement de Mélisende de Monthery, sa femme et de ses fils, fonda un prieuré à Novy en mémoire de son fils religieux et le rattacha à l´abbaye Sainte-Marie Sauve-Majeur, du diocèse de Bordeaux. Suite aux ravages causés par les guerres, un certain relâchement se fit sentir dans la communauté et le prieuré se réunit de sa propre autorité en 1640 aux bénédictins réformés de la congrégation de Saint-Vanne de Verdun. En 1681, Charles-Maurice Le Tellier, archevêque de Reims érigea en cure le village de Novy qui dépendait jusque-là de celle de Faux et ne disposait que d'une chapelle dédiée à Sainte-Catherine. Une église fut donc bâtie en étant accolée à la façade occidentale de l'église du prieuré et fut consacrée le 17 octobre 1704 (l'étage servait de bibliothèque au prieuré). Les bâtiments conventuels ont été détruits en 1793, l'église du prieuré devint paroissiale et l'ancienne église paroissiale fut transformée en cabaret.

Période(s) Principale : 3e quart 17e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1ère moitié 20e siècle

L'église Sainte-Catherine est implantée dans la partie nord du village et est légèrement orientée au nord-est. Elle présente un plan allongé. La nef à trois vaisseaux de six travées est suivie par le choeur qui se compose de deux travée droites et d'une abside à trois pans. La première travée du vaisseau central de la nef est occupée par une tribune d'orgue. Le clocher polygonal en charpente est campé au faîtage de la dernière travée de la nef. La sacristie est accolée au flanc de la cinquième travée du collatéral nord. La façade ouest est entièrement masquée par l'ancienne église paroissiale à deux niveaux. L'édifice est bâti en pierre de taille calcaire en moyen appareil. Le sol de la nef est couvert d'un damier de marbre noir et rouge veiné, et celui de la nef de dalles de calcaire ou de damiers de marbre noir et blanc. Le vaisseau central de la nef et le choeur sont couverts de voûtes d'ogives tandis que les collatéraux présentent des voûtes d'ogives à liernes et tiercerons. Les murs sont percés de baies en tiers-point à remplage. Le portail principal, situé au mur sud de la première travée de la nef, comporte un linteau droit encadré par des chapiteaux ioniques supportant un entablement et un fronton cintré brisé à volutes supérieures rentrantes. Les arcs brisés des arcades de la nef reposent sur des chapiteaux corinthiens tandis que les voûtes retombent sur des chapiteaux composites. Une porte donnant accès à la sacristie est constituée de chapiteaux corinthiens supportant un entablement et un fronton cintré. La couverture de l'édifice est en ardoise. La nef et les travées droites du choeur sont couvertes d'un toit à longs pans (à croupe côté occidental), les collatéraux de toits en appentis, l'abside par une croupe polygonale et le clocher par un toit à l'impériale polygonal surmonté d'un lanternon couvert de même.

Murs calcaire
pierre de taille
moyen appareil
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
toit à l'impériale
appentis
croupe polygonale
croupe
Techniques vitrail
sculpture
Représentations ordre corinthien ordre ionique ordre composite
Précision représentations

Vitrail géométrique. Chapiteaux corinthiens, composites et ioniques.

Rare édifice du département entièrement bâti à la fin du 17e siècle. Etat de préservation et ampleur remarquables.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables choeur, nef, élévation
Protections classé MH, 1912/08/16
Précisions sur la protection

Eglise : classement par arrêté du 16 août 1912.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, archives concernant les restaurations des édifices classés, provenant de la préfecture, service du ministère de l´instruction publique et des beaux arts, 4 T.

    Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : 4 T
Bibliographie
  • JADART, Henri. Les Monuments historiques de l´arrondissement de Rethel. Notices sommaires de leurs principales curiosités publiée à l´occasion de la loi du 30 mars 1887 pour la conservation des Monuments historiques de France. Rethel : 1887. n.p.

    p. 12
  • Dictionnaire des églises de France. Volume 5 : Champagne, Flandre, Artois, Picardie. Paris : Robert Laffont, 1969. 144 p.

    p. 91
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    pp. 102-109
  • HUBERT, Jean. Département des Ardennes : dictionnaire historique et géographique . Paris : Res universis, 1991. 512 p. Fac-similé de l´édition de 1855, Géographie historique du département des Ardennes.

    p. 304
  • BERTRAND, Patrice. L´architecture religieuse. La première moitié du 17e siècle dans le territoire actuel du département des Ardennes. Charleville-Mézières : Archives Départementales des Ardennes, 1992, p. 111-124.

    p. 111
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    pp. 282-284
  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir.). Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne. Paris : 1995. 432 p.

    p. 244
Périodiques
  • MERCIER, N. L'abbaye de Novy. Almanach Matot-Braine, année 1872.

    pp. 32-37
  • BAUDON, Albert. Quelques inscriptions inédites de l´église de Novy. Revue historique ardennaise, 1896, tome III.

    pp. 140-143
  • COLLIN, Hubert. Le mobilier monastique des Ardennes. Etudes ardennaises, 1968, n°52 pp. 19-32.

    pp. 28 ; 32