Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre-ès-Liens

Dossier IA10000443 réalisé en 2003
Vocables Saint-Pierre-ès-Liens
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Aube - Riceys (Les)
Hydrographies La Laignes
Adresse Commune : Les Riceys
Lieu-dit : Ricey-Bas

L'église de Ricey-Bas fut donnée en 695 par Lothérie, soeur de saint Ebbon, comte de Tonnerre, à l'abbaye de Saint-Pierre-le-Vif de Sens ; mais par la suite, la présentation à la cure passa à l'abbé de Moutier-Saint-Jean. Le fief relevait de Tonerre. Il appartint aux 13e et 14e siècles à la famille de la Brosse. Aux 15e et 16e siècles, celle de Monstier en posséda une partie. Au milieu du 15e siècle, le célèbre chancelier de Bourgogne Nicolas Rolin acheta le château de Ricey-Bas avec la principale part de la seigneurie. Au début du 16e siècle, Marie d'Amboise l'apporta à son second mari, Jean de Créqui. Église de style mi-flamboyant, mi-Renaissance. Le choeur a été construit à la fin du 15e siècle ; les chapelles latérales du choeur, le transept et la nef ont été érigés dans la première moitié du 16e siècle (1522, 1527 sur piliers sud ; 1543 sur premier pilier nord) ; parachevée dans la première moitié du 17e siècle (deux chapelles latérales datées de 1614 et 1647 et 1603 sur la partie supérieure de l'édifice). Façade occidentale du milieu du 16e siècle. Selon Vincent, les chapiteaux ioniques ou corinthiens, surmontés de candélabres ornés, qui décorent les culées des arcs-boutants du côté nord proviendraient de l'église de l'abbaye de Molesme. D'après VINCENT Jean, Les églises des trois Riceys, 1947, p.4-5.

Période(s) Principale : 4e quart 15e siècle
Secondaire : 1ère moitié 16e siècle
Secondaire : 1er quart 17e siècle

Église à plan en croix latine composée d'un choeur à 3 travées (abside à 3 pans), d'un transept non-saillant et d'une nef à 4 travées, le tout accompagné de bas-côtés et de chapelles latérales pratiquées entre les contreforts. La façade occidentale est d'un tout autre style que la nef : porche en plein cintre profond surmonté d'un étage à tribune extérieure et amorti à la hauteur des combles par trois lanternes de pierre à coupole. Au nord et au sud, un portail secondaire en retrait ouvre sur chacun des bas-côtés. Flèche aigüe de 42m au-dessus de la croisée, de bois et d'ardoise, et flanquée de 4 clochetons.

États conservations remanié, restauré, bon état

Bonnes conditions de conservation.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections liste de 1840
Précisions sur la protection

Eglise : classement par liste de 1840.

Annexes

  • 20031039397NUC : Evêché de Troyes

    20031039396NUC : Evêché de Troyes

    20031039395NUC : Evêché de Troyes