Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre-ès-Liens

Dossier IA08001472 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Saint-Pierre-ès-Liens
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Attigny
Adresse Commune : Olizy-Primat
Lieu-dit : Olizy
Cadastre : 1990 AB 220

Le vaisseau central de la nef et le collatéral sud semblent avoir été édifiés dans la seconde moitié du 15e siècle, le collatéral nord vers 1530 mais le voûtement de ses collatéraux n'a été effectué qu'au milieu du 16e siècle et le vaisseau central comportait des fausses voûtes jusqu'à la Première Guerre mondiale. Les parties orientales ont été élevées dans la seconde moitié du 16e siècle. Gravement endommagée lors de la Première Guerre mondiale (toitures et voûtes crevées, façades endommagées), elle fut restaurée entre 1920 et 1930.

Période(s) Principale : 2e moitié 15e siècle
Principale : 1ère moitié 16e siècle
Principale : 2e moitié 16e siècle

L'église Saint-Pierre-ès-Liens est implantée dans la partie sud du village, lieu-dit La petite ville. Elle présente un plan allongé. La nef à vaisseau unique de trois travées est suivie par un transept non saillant et par le choeur qui se compose d'une travée droite et d'une abside à trois pans. La sacristie est située dans l'angle du bras nord du transept et du choeur et le clocher est campé au faîtage de la dernière travée du vaisseau central de la nef. L'escalier en vis hors-oeuvre est adossé au mur-pignon du bras sud du transept. L'édifice est bâti en pierre de taille de calcaire jaune en moyen appareil pour la nef et le bras nord du transept et en calcaire crayeux en petit appareil pour les parties supérieures du bras sud, du mur est du bras nord et du choeur. Le sol de la nef et du transept est couvert de dalles de calcaire et celui du choeur d'un damier de marbre noir et blanc. Les murs du vaisseau central de la nef sont percés de baies étroites en plein-cintre, ceux des collatéraux et des parties orientales de baies à remplage. La façade occidentale comporte un portail à pilier central et linteaux droits surmontés d'un tympan à remplage flamboyant ; cet ensemble est surmonté par une vaste rose à remplage flamboyant. La seconde travée du collatéral nord présente un portail à linteau droit et tympan à remplage encadré par deux pinacles à décor Renaissance. La nef comporte des arcades en arc brisé. Les volumes intérieurs sont voûtés d'ogives. La couverture est en ardoise. La nef, les bras du transept et la travée droite du choeur sont couverts d'un toit à longs pans (à croupe sur les bras du transept et à pignon découvert sur la façade occidentale), l'abside par une croupe polygonale, la tourelle d'escalier par un toit conique, les collatéraux par des toits en appentis et le clocher par une flèche polygonale.

Murs calcaire
pierre de taille
petit appareil
moyen appareil
moellon
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
appentis
toit conique
croupe
croupe polygonale
pignon découvert
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations bon état, inégal suivant les parties
Techniques sculpture
Représentations armoiries
Précision représentations

Près d'une baie du mur sud de la nef est présent un blason comportant les armoiries de la famille Deschamps. Dans la sacristie, une pierre comporte les armoiries du roi de France ainsi que d'autres qui pourraient être celles de la corporation des tailleurs de pierre.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections classé MH, 1913/05/03
Précisions sur la protection

Eglise d'Olizy : classement par arrêté du 3 mai 1913.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, archives concernant les restaurations des édifices classés, provenant de la préfecture, service du ministère de l´instruction publique et des beaux arts, 4 T.

    Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : 4 T
  • Archives départementales des Ardennes, série 4T : 1919 : devis pour les déblaiements, étaiements, charpentes et couvertures provisoires (dommages de guerre) ; 9 821 f. 1920 : devis pour l´achèvement du déblaiement et de l´étaiement des murs et des voûtes.

Bibliographie
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    p. 110
  • GUELLIOT, Octave. Dictionnaire historique de l´arrondissement de Vouziers. Charleville-Mézières : Editions Terres ardennaises, 1997-2004, 10 tomes.

    t. VII, p. 13
  • BECHARD, Eliane, JANNIN, Francois, et al. Les églises d´Argonne. Le guide de l´Argonne. Lyon : La Manufacture, 1987.

    p. 166
Périodiques
  • Bulletin du Diocèse de Reims, 1893.

    samedi 12 octobre 1929, n°41, pp. 334-335
  • MANCEAU, Henri. Au coeur de l'Argonne. L'automobilisme ardennais, mai-juin 1959, n°126.

    pp. 14-15
  • MANCEAU, Henri. Les portails d´églises ornés du Pays de Vouziers (16e siècle). Horizons d'Argonne, 1983, n°46.

    p. 5