Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul

Dossier IA08001880 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Pierre-et-Saint-Paul
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Revin
Adresse Commune : Haybes
Adresse : place Cardinal Luçon
Cadastre : 2013 AC 94

L'ancienne église avait été reconstruite en 1854 d'après un devis de l´architecte départemental, Labarre, mais elle a été détruite lors d'un incendie le 26 août 1914. L'inauguration de la nouvelle église intervint en 1927 ; les plans ont été donnés par l'architecte Lemasson et les travaux furent exécutés par Gustave Despas. Sous l'Ancien Régime, la paroisse de Haybes ressortait primitivement du doyenné de Chimay, diocèse de Liège. Son église, dédiée à saint Pierre, était à la collation de l´abbé de Laval-Dieu. Ce droit de patronage remontait à 1199 par un acte de donation de Baudoin, archidiacre de Liège, à Tescelin, qui gouvernait l´abbaye. En 1560, la paroisse de Haybes fut rattaché à l´évêché de Namur nouvellement créé et ce jusqu´au concordat de 1801.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1927, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Lemasson, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Despas Francis, entrepreneur, attribution par travaux historiques

L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul est implantée dans la partie nord du village, en bord de Meuse, et est occidentée. Elle présente un plan en croix latine. La nef à trois vaisseaux de quatre travées est précédée par un massif occidental composé du clocher dont le vestibule d'entrée est encadré par l'escalier en vis d'accès à la tribune d'orgue et aux combles et une petite chapelle ; cet ensemble est lui-même encadré par deux chapelles situées dans le prolongement des collatéraux. Le transept saillant est suivi par le choeur à une travée droite, encadrée par deux sacristies, et abside hemicirculaire à volume polygonal. L'édifice est entièrement bâti en moellon d'arkose d'Haybes mais les chaînes d'angles, les corniches et les baies sont en pierre de taille calcaire. Les faces intérieures des murs sont enduites. Les murs des collatéraux et des sacristies sont percés de baies en triplet, ceux des murs pignon des bras du transept de roses et le choeur de baies en plein-cintre ; le vaisseau central de la nef présente des arcades en plein-cintre surmontées d'un faux triforium et de baies en plein-cintre identiques à celles du choeur. La façade occidentale comporte un portail à voussures en plein-cintre supportées par des colonnes à chapiteaux à crochet surmonté par une grande rose. Les collatéraux et la croisée du transept sont voûtés d'arêtes, le vaisseau central de la nef et les bras du transept de voûtes en berceau plein-cintre et l'abside par une voûte d'ogives. La couverture est en ardoise. La nef, le transept et la travée droite du choeur sont couverts par un toit à longs pans à pignons découverts, l'abside par une croupe polygonale, les collatéraux par un toit en appentis et le clocher par une flèche polygonale.

Murs calcaire
arkose
moellon
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte en berceau plein-cintre
voûte d'arêtes
voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
appentis
flèche polygonale
pignon découvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations inégal suivant les parties
Techniques vitrail
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • 20130854219NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 5

    20130854220NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 5

Références documentaires

Documents figurés
  • Archives départementales des Ardennes, Archives paroissiales, 50 J.

    6 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : 50 J
Bibliographie
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 280-282
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 2, p. 11
Périodiques
  • ROLAND, C.-G. Notes sur la seigneurie de Haybes. Revue historique ardennaise, 1894, tome I.

    p. 50
  • Note A028 : Haybes-Fumay - 1772-1780 - Ebenisterie. Ardenne Wallonne, mars 1987, n°28.

  • Haybes : L´ancienne église de 1855. Ardenne Wallonne, décembre 1987, n°31.

  • BRICHOT, Fernand. Les Renault facteurs d'orgues à Signy-le-Petit. Au Pays des Rièzes et des Sarts, 2e trimestre 1994, n°134, p. 17 à 24.