Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre-et-Saint-Sébastien

Dossier IA08001800 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Saint-Pierre-et-Saint-Sébastien
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Signy-l'Abbaye
Adresse Commune : Vaux-Montreuil
Cadastre : 1990 B 453

D'après les caractéristiques de son portail occidental, le vaisseau central de la nef remonte à la seconde moitié du 12e siècle. Le chœur a été édifié vers 1200 et les deux chapelles encadrant sa travée droite au 13e siècle. En 1526 (date portée au chœur), les deux contreforts de l'abside ont été reconstruits. Une inscription associant le curé jean Denys, le juge seigneurial Warnesson et deux entrepreneurs Pierre Dervin et Henri Moreau relatait que le clocher avait été reconstruit (probablement vers 1733, date de l'ancienne cloche). Il a été incendié en 1863 et n'était toujours pas restauré en 1874. Les bas-côtés ont été reconstruits au 18e siècle après la construction du clocher, car ils l'englobent sans liaison des maçonneries, ce qui a provoqué l'obturation des baies hautes du vaisseau central. C'est probablement pendant cette campagne de travaux que le vaisseau central a été voûté. Les deux chapelles encadrant la nef ont été élevées au 19e siècle, celle au sud en 1847. Au Moyen Age, l'abbesse de Saint-Pierre de Reims était seigneur de Vaux-Montreuil.

Période(s) Principale : 2e moitié 12e siècle
Principale : limite 12e siècle 13e siècle
Principale : 13e siècle
Principale : 1ère moitié 18e siècle
Secondaire : 2e quart 16e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle
Dates 1526, porte la date, daté par travaux historiques

L'église Saint-Pierre-et-Saint-Sébastien est implantée dans la partie sud-est du village. Elle présente un plan en croix latine. La nef à trois vaisseaux de trois travées est précédée par un massif occidental composé d'un clocher encadré par un débarras, au nord, et la chapelle des fonts baptismaux, au sud. Elle est suivie par le choeur composé d'une travée droite et d'une abside à trois pans. Deux chapelles encadrent la dernière travée de la nef et deux autres, séparées des premières, encadrent la travée droite du choeur. La sacristie est située dans l'angle du choeur et du bras sud du transept. La sacristie est adossée au mur est de la chapelle nord du choeur. L'escalier en équerre d'accès à la tribune d'orgue est ménagé à partir de la chapelle des fonts. Le choeur, la façade occidentale et le clocher sont bâtis en pierre de taille en moyen et grand appareil tandis que le reste de l'édifice est en moellon calcaire avec chaîne en pierre de taille. Le sol de l'allée centrale de la nef, des collatéraux et du choeur sont couverts d'un damier de carreaux d'ardoises grises, violettes et noires dalles et celui du choeur par un damier de carreaux de marbre brun veiné et noir. Les faces intérieures des murs sont enduites. La nef comporte des arcades en arc brisé sur piliers carrés surmontées de petites baies à ébrasement obturées. Les murs des bas-côtés sont percés de petites baies en plein-cintre, ceux de l'abside de deux hautes baies en plein-cintre et ceux des chapelles du choeur de baies à remplage (les murs est de ces dernières comportent deux petites baies en plein-cintre obturées). Les volumes intérieurs sont entièrement voûtés d'ogives. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. Le clocher est couvert par un toit en pavillon, la nef, les chapelles et la travée droite du choeur par des toits à longs pans (les chapelles se terminent par des croupes), l'abside par une croupe polygonale et la sacrisitie par un toit en demi-pavillon.

Murs calcaire
pierre de taille
grand appareil
moyen appareil
moellon
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
croupe polygonale
croupe
Escaliers escalier intérieur : escalier en équerre
États conservations état moyen, inégal suivant les parties, envahi par la végétation
Techniques vitrail
sculpture
Représentations feuillage crochet
Précision représentations

Chapiteaux à feuillage au portail et chapiteaux à crochets dans le choeur.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    H 9 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
Bibliographie
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    p. 163
Périodiques
  • MANCEAU, Henri. Deux églises et leurs paroissiens : Vaux-Montreuil - Marquigny. L'automobilisme ardennais, décembre 1977, n°225.

    pp. 17-22