Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre-Saint-Paul

Dossier IA08002063 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Pierre-Saint-Paul
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Château-Porcien
Adresse Commune : Poilcourt-Sydney
Cadastre : 1987 AB 21

La croisée du transept, d'après ses chapiteaux, date du milieu du 12e siècle ; le clocher semble avoir été repris après 1671 date à laquelle cette partie posait problème (les colonnes cannelées des baies doivent dater de cette époque). La nef pourrait remonter à la première moitié du 12e siècle mais son collatéral nord a été reconstruit en 1682 (date inscrite au linteau de la porte nord) et le collatéral sud s'est effondré en 1683 ; le bras nord du transept date de la même époque que la nef. Le chœur a été édifié à la fin du 12e siècle. Du 13e siècle datent le bras sud du transept et sa chapelle orientée (actuellement à usage de sacristie) et la chapelle orientée nord. Pavage effectué en 1859 comme l'indique une inscription sur le flanc nord de la nef.

Période(s) Principale : milieu 12e siècle
Principale : 3e quart 12e siècle
Principale : 4e quart 12e siècle
Principale : 13e siècle
Principale : 4e quart 17e siècle
Dates 1682, porte la date

L'église Saint-Pierre-Saint-Paul est implantée au centre du village. Elle présente un plan en croix latine. La nef comporte deux vaisseaux à quatre travées. Elle est suivie par un transept saillant dont la croisée porte la tour du clocher ; deux chapelles orientées (transformées en sacristie) encadrent le choeur à chevet plat. Les murs sont élevés en pierre de taille de craie en petit et moyen appareil mais quelques restaurations ont été effectuées en brique ou en grès. Les sols sont entièrement couverts de carreaux noirs et blancs. Les faces intérieures des murs sont enduites. Les murs de la nef sont percés de très petites baies en plein-cintre à ébrasement intérieur, la chapelle nord, le mur sud du choeur et le mur ouest du bras sud de baies en arc brisé, le mur pignon du bras sud d'un vaste oculus, le chevet et le mur de la chapelle sud de baies géminées en arc brisé, le bras nord du transept de baies en plein-cintre. La façade occidentale comporte une porte à plate-bande surmontée par une baie carrée et encadrée par deux baies rectangulaires sur les collatéraux. Les vaisseaux de la nef sont séparés par des arcades en plein-cintre supportées par des piliers carrés à imposte. La nef est plafonnée de lambris, la travée d'avant-choeur est voûtée en berceau brisé et le choeur est voûté d'ogives. La couverture de la nef est en matériau synthétique et celle du reste en ardoise. La nef, les bras du transept, le clocher et le choeur sont couverts de toits à longs pans et les chapelles de toits en appentis.

Murs calcaire
grès
brique
enduit
pierre de taille
petit appareil
moyen appareil
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise, matériau synthétique en couverture
Plans plan en croix latine
Étages 2 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
plafond
lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans
toit en bâtière
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en équerre, en charpente
États conservations état moyen, inégal suivant les parties
Techniques sculpture
Représentations crochet
Précision représentations

Chapiteaux à crochets au choeur, à la croisée du transept et au bras sud.

Nef, choeur et transept des 12e et 13e siècle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables nef, choeur

Annexes

  • 20130854310NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 8

Références documentaires

Bibliographie
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 279-280
Périodiques
  • HUBERT, Jean. Statistique monumentale du diocèse de Reims. Département des Ardennes. II. Monuments historiques proprement dit. Travaux de l´Académie impériale de Reims, 1852-1853, tome 17.

    pp. 245-246
  • JADART Henri, LAURENT Paul. Epigraphie campanaire ardennaise, les cloches du canton d'Asfeld. Revue d´Ardenne et d´Argonne, mai-juin 1896, n°5.

    p. 168
  • BAUDON, Albert, PELLOT, Paul. La vallée de la Retourne. Almanach Matot-Braine, année 1911.

    pp. 165-167
  • MANCEAU, Henri. Sur les terres des abbayes rémoises de St-Remy et de St-Denis : ruban d'églises. L'automobilisme ardennais, mai-juin 1968, n°180, p. 5-14 et juillet-août 1968, n°181.

    pp. 8-9