Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre-Saint-Paul

Dossier IA08002056 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Pierre-Saint-Paul
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Château-Porcien
Adresse Commune : Asfeld
Lieu-dit : Juzancourt
Adresse : rue de Champion
Cadastre : 1985 H1 48

L'ancienne église de Juzancourt fut détruite le 13 octobre 1918 et la nouvelle fut reconstruite en 1924 sous la conduite de Caduff et Nardonne, architectes du gouvernement installés à Paris et qui possédaient une agence à Rethel. Les peintures monumentales du choeur sont de Tony Vergnolet. A nouveau touchée en 1940, ses vitraux furent restaurés en 1943 par l'atelier Jacques Simon. D'après des sources, l'ancienne église remontait en partie au 13e siècle, notamment son portail, et avait été restaurée au 19e siècle.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1924, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Caduff, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Nardonne, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Vergnolet Tony, peintre, attribution par travaux historiques

L'église Saint-Pierre-Saint-Paul est implantée au centre du village et est orientée au nord-est. Elle présente un plan allongé. La nef à vaisseau unique de trois travées est précédée par un massif occidental dont le rez-de-chaussée est occupé par un porche encadré par la cage de l'escalier et une chapelle ; cet ensemble est surmonté par une tribune à trois baies sommée par un clocher en charpente de plan carré. Le choeur se compose d'une travée droite et d'une abside à trois pans. La sacristie est accolée au flanc nord de la dernière travée de la nef. Les murs sont élevés en pierre de taille calcaire en petit et moyen appareil. Le sol est couvert de carreaux de ciment multicolores et les faces intérieures des murs sont enduites et décorées de peintures monumentales. Les murs sont percés de petites baies en plein-cintre. La façade occidentale comporte un portail de style roman à arc en plein-cintre supportées par des colonnes à chapiteaux sculptés ; il est encadré par deux baies du même style et réuni à ces dernières par une frise et une corniche continues ; l'ensemble est surmonté par une rose. La nef est couverte par une charpente apparente et des lambris et le choeur est voûté par un cul-de-four. La couverture de l'édifice est en ardoise. Le massif occidental, la nef et la travée droite du choeur sont couverts de toits à longs pans, l'abside par une croupe polygonale, la sacristie par une terrasse et le clocher par une flèche polygonale.

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
moyen appareil
petit appareil
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements charpente en bois apparente
lambris de couvrement
cul-de-four
Couvertures terrasse
toit à longs pans
flèche polygonale
croupe polygonale
Escaliers escalier intérieur
États conservations bon état, inégal suivant les parties
Techniques vitrail
sculpture
peinture
ferronnerie
sculpture
Représentations masque palmette Fuite en Egypte Adam Eve
Précision représentations

Les voussures du portail occidental sont ornées d'une frise de masques et de palmettes. La Fuite en Egypte et Adam et Eve sont représentés sur les chapiteaux du même portail.

Edifice de la reconstruction dû aux architectes parisiens Caduff et Nardonne (qui ont également reconstruit le village) et dont les murs sont couverts de peinture de style Art déco du peintre Vergnolet.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20130854234NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 5

    20130853834NUC2A : Collection particulière

    20130853835NUC2A : Collection particulière

    20130853836NUC2A : Collection particulière

    20130853837NUC2A : Collection particulière

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    H3 ; M1 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
Bibliographie
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 280-282
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 2, pp. 11, 34-35 ; cahier 3, pp. 29-30
Périodiques
  • JADART Henri, LAURENT Paul. Epigraphie campanaire ardennaise, les cloches du canton d'Asfeld. Revue d´Ardenne et d´Argonne, mai-juin 1896, n°5.

    p. 126
  • JADART Henri, LAURENT Paul. Epigraphie campanaire ardennaise, les cloches du canton d'Asfeld. Revue d´Ardenne et d´Argonne, juillet-août 1896, n°6.

    pp. 165-167
  • JADART, Henri. Cadrans solaires. Légendes et devises horaires à Reims, dans la Région, en France. Département des Ardennes. Almanach Matot-Braine, année 1911.

    p. 318
  • MIDOUX, Ch. En pays envahi. Asfeld et ses environs. Almanach Matot-Braine, années 1915-1917.

    p. 504