Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre

Dossier IA08001700 réalisé en 2012
Vocables Saint-Pierre
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Rocroi
Adresse Commune : This
Cadastre : 1984 ZE 102

L'église primitive, sans doute détruite entre 1451 et 1480 avec le village (elle se trouvait dans le cimetière actuel), fut reconstruite près du ruisseau entre 1536 et 1559. Le 12 février 1892, on reconnaissait son état de délabrement et le Préfet autorisa sa fermeture le 16 février. Le 19 juin, le conseil municipal décida de la reconstruire entièrement. La démolition intervint avant septembre 1892 et la reconstruction fut achevée en 1893 sous la conduite de l'architecte Bourquin. La bénédiction se déroula le mercredi 16 mai 1894. Il est fait mention au 12e siècle d'une ferme de Batis. En 1238, Jean de la Chapelle obtent d´Henry, archevêque de Reims, le titre de paroisse pour le village de This et un pouillé de 1306 lui donne le vocable de saint Pierre et pour patron l'abbé de Septfontaines.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1892, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Bourquin Eugène, architecte, attribution par travaux historiques

L'église Saint-Pierre est implantée au centre du village et son choeur est orienté vers le nord-est. Elle présente un plan en croix latine. La nef à vaisseau unique est encadrée sur sa partie terminale par deux chapelles formant un faux transept saillant. Le choeur se compose d'une travée droite et une abside à trois pans contre laquelle est adossée la sacristie. Le clocher en charpente est implanté au faîtage de la nef côté ouest. On accède à ce dernier par un escalier tournant en bois qui mène à la tribune d'orgue d'où une échelle conduit aux combles. L'édifice est élevé en pierre de taille en petit et moyen appareil de type Dom-le-Mesnil. Le sol est dallé de carreaux de ciment polychromes. L'édifice ne comporte qu'un seul niveau percé de vastes baies en plein-cintre. Les volumes intérieurs sont plafonnés. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef et le choeur sont couverts par un toit à longs pans, l'abside par une croupe polygonale, la sacristie par un toit à longs pans et croupe et la chambre des cloches de plan carré par une flèche polygonale.

Murs calcaire
pierre de taille
moyen appareil
petit appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements plafond
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
croupe polygonale
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant, en charpente
États conservations bon état
Techniques vitrail
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • SERY, Jean abbé. Histoire de l'Abbaye royale de Notre-Dame de Septfontaines en Thiérache, 1970.

Périodiques
  • Bulletin du Diocèse de Reims, 1893.

    n°21, samedi 26 mai, pp. 245-246
  • COLLIN, Hubert (dir.). Dictionnaire historique des communes des Ardennes. Autry, Bièvres, Bourcq, Blagny, Malandry, Neufmanil, Prix-les-Mézières, Renwez, Rimogne, Tannay, This, Villy. Revue historique ardennaise, année 1978, tome XIII.

    pp. 237 ; 240-242
  • GA, Bertrand. La translation des cimetières chrétiens. Terres ardennaises, mars 2005, n°90.

    pp. 34-37