Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre

Dossier IA08001763 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Pierre
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Attigny
Adresse Commune : Saint-Pierre-à-Arnes
Cadastre : 1996 B 1620

Le chœur de l'église Saint-Pierre a été édifié au 12e siècle comme le prouvent les chapiteaux de l'arc triomphal. La nef avec ses piliers carrés et une petite baie obturée dans le mur du bas-côté pourrait également remonter à cette époque mais être tout de même un peu plus récente. Le portail occidental et la baie qui le surmonte datent des environs de 1500. Une inscription gravée sur le pilier sud relate qu'il avait été restauré en 1628 et qu'il le fut encore en 1822 par Nicolas Parant. Touchée par la Première Guerre mondiale, l'architecte Dulac en dressa les plans en 1925 pour la restaurer. Au Moyen Age, l'église était à la présentation de l'abbé de Chéhéry.

Période(s) Principale : 12e siècle
Secondaire : 2e quart 17e siècle
Secondaire : 2e quart 19e siècle
Dates 1628, porte la date
1822, porte la date
Auteur(s) Auteur : Dulac, architecte, attribution par travaux historiques

L'église Saint-Pierre est implantée au centre du village. Elle présente un plan allongé. La nef à trois travées est accostée au sud d'un bas-côté et de la cage de l'escalier droit, dans l'angle sud-ouest. Le clocher est campé au faîtage occidental de la nef. Le choeur de plan carré se termine par un chevet plat et la sacristie est accolée à son flanc sud. L'édifice est élévé en pierre de taille de petit et moyen appareil de calcaire crayeux avec un soubassement de moellon ou de brique et des chaînes et encadrements en pierre de taille de Dom-le-Mesnil ; la sacristie est entièrement en brique. Le sol est couvert d'un damier de carreaux d'ardoise bleue et violette et les faces intérieures des murs sont enduites. L'édifice ne comporte qu'un seul niveau percé de baies de moyennes dimensions en plein-cintre. La nef est couverte d'une fausse-voûte en berceau plein-cintre sur sa première travée et le reste de l'édifice est voûté d'ogives. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise excepté pour le bas-côté et la sacristie qui sont en tuile mécanique. La nef, la sacristie et le choeur sont couverts de toits à longs pans, le bas-côté par un toit en appentis et le clocher par un toit en double bâtière au milieu duquel émerge une flèche polygonale.

Murs calcaire
brique
pierre de taille
petit appareil
moyen appareil
Toit ardoise, tuile mécanique
Plans plan allongé
Étages 2 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
fausse voûte en berceau plein-cintre
Couvertures toit à longs pans
toit en double bâtière
flèche polygonale
appentis
Escaliers escalier intérieur : escalier droit, en charpente
États conservations bon état
Techniques sculpture
vitrail
Représentations acanthe tête humaine
Précision représentations

Les chapiteaux de l'arc triomphal sont ornés de feuilles d'acanthe et de têtes humaines.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à étudier

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    H 1 ; H 3 ; H 6 ; H 7 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
Bibliographie
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 278-279
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 2, p. 11 ; cahier 3, p. 21
Périodiques
  • GUELLIOT, Octave. Les ornements, dates, inscriptions et sentences liminaires dans l´arrondissement de Vouziers. Revue historique ardennaise, 1914, tome XXI.

    p. 113
  • MANCEAU, Henri. Créations romanes en Champagne Ardenne. L´Automobilisme ardennais, n°128, septembre-octobre 1959.

    p. 16