Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Pierre

Dossier IA08001623 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Pierre
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Nouvion-sur-Meuse
Adresse Commune : Chagny
Cadastre : 1991 B 686

L'église Saint-Pierre est l'ancienne église prieurale et doit dater du milieu du 18e siècle. L'un des bâtiments encore subsistant du prieuré porte les dates de 1740 et 1741 sur des éléments de sa charpente. Le prieuré de Chagny aurait été fondé par l'archevêque Foulques, 33e titulaire du siège de Reims (882-900), et resta attaché à abbaye de Saint-Remi jusqu´à sa suppression vers 1780.

Période(s) Principale : milieu 18e siècle

L'église Saint-Pierre est implantée au sommet d'une colline dominant le village et son choeur est dirigé vers le nord-est. Elle présente un plan allongé. La nef à trois vaisseaux de cinq travées est suivie par un transept-bas non saillant et par le choeur constitué d'une travée droite et d'une abside hemicirculaire. La sacristie est adossée au flanc droit de la travée droite du choeur. L'escalier en vis hors-oeuvre est implanté dans l'angle du choeur et du collatéral gauche. Le clocher en charpente est posé au faîtage de la nef au-dessus de la façade principale. La façade principale est bâtie en pierre de taille en grand appareil de Dom-le-Mesnil, les baies, corniches, contreforts et chaînes d'angle sont également en pierre de taille de même nature tandis que le reste de l'édifice est en moellon calcaire. Les surfaces intérieures sont enduites. Les sols ont été pavés de carreaux de marbre noir et de tomettes. L'édifice ne comporte qu'un seul niveau percé de larges baies en plein-cintre. La nef est séparée des collatéraux par des arcades basses à piliers carrés et la croisée du transept-bas est marquée par deux arcs diaphragmmes supportés par des colonnes doriques. Les volumes intérieurs sont lambrissés. La façade principale de style classique présente un portail surmonté d'un oculus et d'un fronton triangulaire. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. Le clocher est couvert par une flèche polygonale, la tourelle d'escalier par un toit polygonal, la nef et le choeur par un toit à longs pans (terminé par une croupe ronde sur le choeur), les collatéraux par des toits en appentis à croupe.

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
grand appareil
moellon
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements lambris de couvrement
Élévations extérieures élévation ordonnancée sans travées
Couvertures toit à longs pans
appentis
toit polygonal
flèche polygonale
croupe ronde
croupe
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations bon état, inégal suivant les parties
Techniques vitrail
peinture
décor stuqué
sculpture
Représentations ordre dorique
Précision représentations

Quelques traces de peintures monumentales sont visibles sous les badigeons. Des cartouches stuqués sont présents dans la nef à l'aplomb des arcades basses.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Périodiques
  • BAUDON, Albert. Excursions épigraphiques ardennaises. De Vendresse à Launois. Almanach Matot-Braine, année 1905.

    p. 105
  • COLLIN, Hubert. Les églises des Ardennes mises au pillage. Revue historique ardennaise, juillet-décembre 1969, n°2.

    pp. 73-74