Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Remi de Poilly

Dossier IA51001342 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

  • Croix : Christ en croix
  • Maître-autel
  • Chaire à prêcher
  • Statue : Saint Remi
  • Statue : Vierge de miséricorde
  • Statue : Saint Hubert
  • Ensemble des verrières de l'église
    Poilly,
  • Présentation des objets mobiliers de l'église Saint-Remi de Poilly
  • Devant d'autel : baptême du Christ et Agneau mystique avec donateur
Vocables Saint-Remi
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Marne - Dormans-Paysages de Champagne
Adresse Commune : Poilly
Cadastre : 2014 A1 387

La première mention de l'église de Poilly est notifiée dans le polyptique de Saint-Remi de Reims vers 850, puis dans le pouillé de 1346. L'église présente une nef à grandes arcades en plein-cintre avec arc doubleaux retombant sur des colonnes engagées à chapiteau cubique, d'influence rhénane et caractéristiques de la première moitié du 12e siècle. La croisée est également du 12e siècle, mais la voûte d'ogives est une construction du 15e siècle. Le chœur semble être une construction du 13e siècle, sur des fondations plus anciennes comme on peut l'observer dans le lavabo en niche côté nord. Cependant, la fenêtre d'axe semble est une restauration moderne, peut-être même du 19e siècle. Dès la fin du 17e siècle, la chapelle nord est utilisée comme sacristie. A la fin du 19e siècle, l'église est en très mauvais état. Fortement affaiblie structurellement, elle est ruinée par les bombardements de la première guerre mondiale : chevet, clocher et bras du transept ainsi que leurs chapelles orientales sont réduits à l'état de décombres.

Classé au titre des monuments historiques en 1921, l'église bénéfice des subventions nécessaires à sa restauration ; les travaux démarrent sous la direction de l'architecte des monuments historiques Bernard Haubold (MAP 81/51/97/186), avec le déblaiement méthodique des parties effondrées de l'église et consolidation provisoire des parties restantes en 1921. Les travaux se poursuivent entre 1926 et 1927 avec remise en état du transept, du clocher, du chœur et s'achèvent en 1936 avec la réfection des portes en menuiseries des entrées de l'édifice et de la grille de communion, charpente et peinture (MAP 81/51/97/186). Après une remise en état d'urgence des toitures en 1949 sous la direction de l'architecte des monuments historiques Paul Pillet (MAP 81/51/97/186), il est chargé de la consolidation de la façade occidentale en 1957.

Période(s) Principale : 1ère moitié 12e siècle
Secondaire : 15e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle , daté par source
Dates 1921, daté par source
1927, daté par source
1936, daté par source
1949, daté par source
1957, daté par source
Auteur(s) Auteur : Haubold Bernard,
Bernard Haubold (1875 - )

TITRES ET FONCTIONS

Il est nommé sur titre Architecte en chef des Monuments historiques (1907-1941), chargé des Côtes-du-Nord (à l’exception de la Cathédrale de St-Brieuc attribuée en 1908) puis. en 1913, du Finistère tandis que Malençon le supplée pour le département des Côtes-du-Nord durant la Première Guerre mondiale. Après la guerre, il est chargé de la Loire-Atlantique (à l’exception de la Cathédrale de Nantes attribuée en 1920), de l’Yonne (1919-1940), des arrondissements d’Épernay et de Reims à l’exception des édifices religieux et de l’archevêché (1921), du Mont-St-Michel (1929-1933), de la direction des travaux des édifices de la Marne pour les arrondissements de Châlons-sur-Marne et Vitry-le-François (1933), à l’exception de l’église d’Ambrières obtenue en 1936, de la Côte-d’Or (1936), des édifices de la Ville d’Arras (1939) et la Marne (1940).

PRINCIPAUX OUVRAGES

La chapelle de Port-Blanc à Penrosan, l’église de Plestin-les-Grèves, la chapelle St-Gonezy à Plougrescant.

(source : La Compagnie des architectes en chef des monuments historiques)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte des Monuments historiques, attribution par source
Auteur : Pillet Paul,
Paul Pillet (1903 - 1987)

Architecte en chef des Monuments historiques. Ecole des Beaux-arts, école des Travaux publics, Collaborateur de Levêque et Lotte (1929-1939). Concours de 1938-1939. Il est chargé de la Haute-Garonne, du Tarn-et-Garonne, du Lot, puis de l'Est (Meuse, Meurthe-et-Moselle, Moselle, Marne).

Après sa retraite en 1968, il est maintenu dans ses fonctions pour l'édification du musée du Cloître de Notre-Dame-en-Vaux à Châlons-sur-Marne et la restauration de l'ancienne abbaye des Prémontrés à Pont-à-Mousson.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte des Monuments historiques, attribution par source

L'église Saint-Martin de Poilly s'inscrit dans un plan en croix latine comprenant une nef à 3 vaisseaux plafonné pour le vaisseau central, à charpente apparente pour les bas-côtés. Le vaisseau central est à deux niveaux d'élévation : des fenêtres hautes en plein-cintre surmontent les grandes arcades en plein-cintre à double rouleau, retombant sur des colonnes en gagées à chapiteau cubique. Le transept est peu saillant, voûté d'ogives sur la croisée, plafonné dans les bras. Ceux-ci desservent au nord une chapelle reconvertie en sacristie, et au sud une chapelle dédiée à la Vierge. Cette dernière est voûté en berceau plein-cintre. Le chœur se termine par un mur plat, voûté d'un berceau en arc-brisé. Le clocher de plan carré s'élève au-dessus de la croisée, percé sur ses trois faces de baies géminées. L'ensemble de la construction est en moellon équarris, la pierre de taille est réservée aux encadrements de fenêtres et aux contreforts.

Murs calcaire moellon
calcaire petit appareil
Toit tuile plate
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements plafond
charpente en bois apparente
voûte d'ogives
voûte en berceau plein-cintre
voûte en berceau brisé
Couvertures toit à deux pans pignon couvert
appentis
toit en bâtière pignon couvert
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie
Techniques sculpture
Représentations ornement figuré ornement géométrique
Précision représentations

Extérieur :

Une corniche de billettes dessine l'archivolte des ouvertures en plein-cintre des bras du transept côté est, et orne le mur est du chevet.

Une frise de modillon sont sculpté sous les traits de personnages humains sous les débord de toiture du chevet, côté sud.

Intérieur :

Les chapiteaux de la croisée sont sculptés de volutes et d'ornements végétaux : feuilles, palmettes. Les ogives de la croisée retombes sur des petits chapiteaux représentant des visages d'angelots, des rinceaux de feuilles et la clé de voûte représente des branches de fleur de lys stylisés en sautoir, inscrit dans un médaillon en cordelette.

Le chapiteau de l'angle nord-est présente du côté sud un personnage féminin nu faisant le grand écart, à ses côtés un personnage masculin nu également se tient debout, les bras levés.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé MH, 1919/12/10

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne. Série O : 2 O 3181. Poilly - Église. Restauration de la toiture (1885) ; réparations aux vitraux (1899). 1885-1934.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 2 O 3181
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 81/51/0097/186. Restauration d'édifice de la Marne : Poilly, église. Correspondance, réparation des dommages de guerre, restauration, consolidation et entretien de l'édifice. 1921-1955.

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 81/51/0097/186
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 1993/07/71. Poilly, église : restauration, dossier des Architectes en chef des monuments historiques. 1955-1972.

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 1993/07/71
  • Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. 1993/007/00066. Restauration sur les édifices du département de la Marne (51) : Rapport de tournée de l'ACMH J.P. Jouve relatif aux églises du district de Ville-en-Tardenois. (1990).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 1993/007/00066
  • A Musée Hôtel Le Vergeur. Carton tourisme n°37a. Dossiers de photographies, coupures de presse, brochures. Classement par communes. (1996).

    Archives du musée de l'Hôtel le Vergeur, Reims : Carton tourisme n°37a
Documents figurés
  • Église de Poilly : plan, élévations, coupe / [Paul Pillet]. 5 plans, photocopie n. et b. (Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne. Classeur travaux).

    Unité départementale de l'architecture et du patrimoine, Marne : Classeur travaux
  • Vues extérieures et intérieures / Genuys, C. Avant 1914. 3 photogr. nég. : support verre : n. et b. (Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. MH0026790-MH0026792).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : MH0026790 ; MH0026791 ; MH0026792
  • Vues de l'église ruinée / P. Queste. Entre 1914 et 1919. 5 photogr. nég. : support verre : n. et b. (Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. MH0022345-MH0022349).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : MH0022345 ; MH0022346 ; MH0022347 ; MH0022348 ; MH0022349
  • Vues de l'église ruinée / Léon Doucet. 1921. 4 photogr. nég. : support verre : n. et b. (Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. MH0058941-MH0058944).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : MH0058941 ; MH0058942 ; MH0058943 ; MH0058944
  • Poilly. Église paroissiale Saint-Remi. Extérieur, clocher et bras sud du transept vus du sud-ouest, état le 26 juillet 1936 / Henri Deneux. 26 juillet 1936. 1 photogr. nég. : n. et b. (Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. DNX-3467).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : DNX-3467
  • Vues extérieures et intérieures après reconstruction / Georges Estève. [après 1945]. 8 photogr. pos. : n. et b. (Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. MH0106326-MH0106329 ; MH0107100-MH0107103).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : MH0106326 ; MH0106327 ; MH0106328 ; MH0106329 ; MH0107100 ; MH0107101 ; MH0107102 ; MH0107103
  • Poilly, église : chapiteaux / [s.n.] [s.d.] 7 photogr. pos. : n. et b. (BM Carnegie, Reims. BMR 74-007-BMR 74-013).

    Bibliothèque municipale Carnegie, Reims : BMR 74-007 ; BMR 74-008 ; BMR 74-009 ; BMR 74-010 ; BMR 74-011 ; BMR 74-012 ; BMR 74-013
Bibliographie
  • BRAUN, Suzanne. Champagne-Ardenne : architecture et sculpture romanes. St-Juste-près-Brioude : Créer, 2009. 207 p.

  • COLLIN, Hubert, HUBERT, Marie-Clotilde, MARSAT, André, PRACHE, Anne, RONOT, Henri. Champagne Romane. Zodiaque : coll. La Nuit des Temps. 1981.

  • KACZMAREK, Michel. Ville-en-Tardenois et ses alentours. Ville-en-Tardenois : Chez l'Auteur. 1987.

  • TOURTEBATTE, Philippe (coord.). Promenade dans l'art roman en Champagne : découverte des églises de la Vallée de l'Ardre et de ses environs. Parc naturel régional de la Montagne de Reims : 2001.

(c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil général de la Marne - Dujon-Attali Caroline
Caroline Dujon-Attali

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Mulot Frederike
Frederike Mulot

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Rivière Raphaëlle
Raphaëlle Rivière (1985 - )

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Akhesen, membre du groupement Art2 Conseil composé de Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est co-traitante du groupement composé de Elisabeth Dandel, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.