Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Remi

Dossier IA08001530 inclus dans Église paroissiale Notre-Dame réalisé en 2011

Fiche

Á rapprocher de

Vocables Saint-Remi
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Château-Porcien
Adresse Commune : Avançon
Adresse : rue Monceau Achille
Cadastre : 1984 0F 174

Le vaisseau central de la nef de l'église Saint-Remi remonte au 12e siècle d'après les chapiteaux du pilier antérieur nord du transept. Le transept et le chœur ont été construits au début du 13e siècle. Au 19e siècle intervint une importante campagne de travaux qui concerna la reconstruction des bas-côtés, de la façade occidentale en totalité et diverses restaurations de parements sur les autres parties ainsi que l'établissement de la totalité des voûtes de la nef, celles de la croisée et du bras sud du transept. Elle a subit une restauration après 1918 et le chœur et le transept en 1954. L'ensemble des vitraux a été créé en 1946 par l'atelier Jacques Simon. L'église d'Avançon est énumérée parmi d'autres comme propriété du prieuré Notre-Dame de Rethel dans une bulle de 1145 .

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : limite 12e siècle 13e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Simon Jacques,
Jacques Simon (1890 - 1974)

Peintre-verrier à Reims.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître verrier, signature

L'église Saint-Remi est implantée au centre du village, au coeur du cimetière, et elle est orientée au nord-est. Elle présente un plan en croix latine. La nef à trois vaisseaux de quatre travées est suivie par le transept saillant et le choeur qui se compose d'une travée droite et d'une abside à cinq pans. La sacristie est adossée au mur est du bras nord du transept. Le clocher en charpente de plan polygonal est implanté sur la croisée du transept. L'édifice est bâti en pierre de taille d'un calcaire crayeux en moyen et petit appareil. Les sols de la nef et du transept sont couverts de carreaux noirs et blancs ou à motifs géométriques et le choeur d'un damier de marbre noir et brun veiné. Les faces intérieures des murs sont enduites. Les murs de la nef et du choeur sont percés de baies en lancette (surmontées d'oculus au choeur) et ceux des bras du transept de grandes baies à remplage. La façade occidentale comporte un portail à linteau droit sous une voussure en arc brisé surmonté par une baie en plein-cintre. Le choeur et le bras nord du transept sont voûtés d'ogives et le reste de l'édifice est couvert de fausses voûtes d'ogives. La nef comporte des arcades basses en arc brisé supportées par des piliers rectangulaires à imposte. L'ensemble des couvertures est en ardoise. Le vaisseau central de la nef et la travée droite du choeur sont couverts de toits à longs pans (à pignon découvert pour la nef), les bras du transept par des toits à longs pans à croupe, l'abside par une croupe polygonale, la sacristie et les bas-côtés par des toits en appentis et le clocher par une flèche polygonale.

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
moyen appareil
petit appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
fausse voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
appentis
flèche polygonale
croupe
croupe polygonale
pignon découvert
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis
États conservations bon état, inégal suivant les parties
Techniques sculpture
vitrail
Représentations tête humaine homme
Précision représentations

Des têtes humaines sont sculptées sur les modillons des parties orientales et les têtes des contreforts du choeur présentent des personnages dans différentes postures.

Choeur à étage du début du 13e siècle et chapiteaux de grande qualité.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables choeur, chapiteau
Protections inscrit MH, 1926/07/19
classé MH, 1942/02/12
Précisions sur la protection

Eglise, à l'exception des parties classées : inscription par arrêté du 19 juillet 1926 ; Choeur et transept : classement par arrêté du 12 février 1942.

Références documentaires

Bibliographie
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    p. 24
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 2, p. 35 ; cahier 3, p. 44-45
Périodiques
  • HUBERT, Jean. Statistique monumentale du diocèse de Reims. Département des Ardennes. II. Monuments historiques proprement dit. Travaux de l´Académie impériale de Reims, 1852-1853, tome 17.

    p. 215
  • ROBERT, Gaston. Le prieuré de Rethel en 1411. Revue historique ardennaise, 1908, tome XV.

    pp. 212-213
  • DARCQ, Gérard, LAMBERT, Pol. Un mémoire sur le vitrail ardennais. En guise de préface. Etudes ardennaises, 1957, n°10.

    pp. 29-34
  • MANCEAU, Henri. Autour de Rethel. L´Automobilisme ardennais, n°123, novembre-décembre 1958.

    pp. 9-19