Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Rémi

Dossier IA08002069 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Rémi
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Château-Porcien
Adresse Commune : Villers-devant-le-Thour
Adresse : rue des Telliers
Cadastre : 1995 AB 202

L'église présente un aspect homogène et remonte aux environs de 1180. La chapelle sud a été construite au 15e siècle, probablement après 1451, date à laquelle l'église elle était en partie ruinée suite à la guerre de Cents Ans. Le clocher a été établi probablement au 16e siècle et les collatéraux ont été reconstruits après 1676 (en 1895, le dernier contrefort nord portait la date de 1696 et l'angle sud-ouest une inscription commémorant une réfection menée dans la même décennie), date à laquelle une visite épiscopale constatait leur mauvais état ; depuis ces travaux les baies hautes de la nef sont aveugles. La baie du mur sud du chœur a été refaite au milieu du 16e siècle dans le style Renaissance, celle du mur nord en 1880 et la grande baie de la façade ouest peut-être au 18e siècle. Les pignons des chapelles ont été restaurés vers 1890.

Période(s) Principale : 4e quart 12e siècle
Principale : 2e moitié 15e siècle
Principale : 16e siècle
Principale : 4e quart 17e siècle
Secondaire : milieu 16e siècle
Secondaire : 18e siècle , (?)
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates 1696, porte la date, daté par travaux historiques

L'église Saint-Rémi est implantée au coeur du village et de son cimetière. Elle présente un plan en croix latine. La nef à trois vaisseaux de cinq travées est suivie par une travée d'avant-choeur encadrée par deux chapelles saillantes (formant ainsi un faux-transept) et par le choeur à chevet plat. La sacristie est située dans l'angle formé par le choeur et la chapelle sud et l'escalier en vis hors-oeuvre est adossé à l'angle opposé. Le clocher en charpente de plan carré est campé au faîtage de la dernière travée de la nef et repose sur un arc diaphragame supportés par deux colonnes fasciculées. Les rempants et encadrements sont en pierre de taille de craie en moyen appareil. Les sols de la nef sont couverts de damiers de dalles calcaire et de marbre noir ou bien de carreaux en ciment et le choeur d'un damier de marbre blanc, noir et rouge veiné. Les faces intérieures des murs de la nef sont enduites et celles des parties orientales sont décorées de faux-joints. Les murs de la nef sont percés de baies en arc brisé et les parties orientales de baies à remplage excepté le chevet qui comporte une rose (qui surmontait à l'origine une baie géminée). Les vaisseaux de la nef et les parties orientales sont voûtées d'ogives. La nef comporte deux baies en arc brisé à deux rouleaux surmontées de baies en arc brisé (aveugles) à embrasure intérieure. La façade occidentale accueille un portail à voussures en arc brisé supportées par des colonnettes à chapiteaux sculptés. La couverture est en ardoise. Le vaisseau central de la nef et le choeur sont couverts de toits à longs pans, les bras du transept de toits à longs pans à pignons découverts, la sacristie et les les collatéraux de toits en appentis et le clocher par une flèche polygonale.

Murs calcaire
enduit
enduit d'imitation
pierre de taille
moyen appareil
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
plafond
Couvertures toit à longs pans
appentis
flèche polygonale
croupe polygonale
pignon découvert
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis, en charpente
États conservations bon état
Techniques sculpture
vitrail
Représentations crochet
Précision représentations

Chapiteaux à crochet aux parties orientales et au portail occidental.

La nef et son portail, la travée d'avant-choeur et ses chapelles ainsi que le choeur datent des années 1180.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables choeur, nef, portail

Annexes

  • 20130854441NUC1A : Collection particulière

Références documentaires

Bibliographie
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 3, p. 11-12
Périodiques
  • VAILLANT, Philippe. Les vitraux de la basilique Notre-Dame d'Espérance de Charleville-Mézières, oeuvre de René Dürrbach. In Les cahiers de la section française de l'ICOMOS. Actes de la rencontre internationale. Art contemporain et édifices anciens. Paris, 1983.

    M1 ; M3
  • JADART Henri, LAURENT Paul. Epigraphie campanaire ardennaise, les cloches du canton d'Asfeld. Revue d´Ardenne et d´Argonne, novembre-décembre 1896, n°8.

    pp. 20-23
  • JADART, Henri. Une église rurale du moyen âge jusqu'à nos jours, Villers-devant-le-Thour et Juzancourt son annexe, canton d'Asfeld (Ardennes), chapitre III. Revue de Champagne et de Brie, deuxième série, 1895, tome 7.