Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Rémi

Dossier IA08001554 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Saint-Rémi
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Sedan 1
Adresse Commune : Cheveuges
Cadastre : 1996 AC 86

La nef date de la seconde moitié du 12e siècle mais ses bas-côtés ont été remaniés en 1683 (réfection des baies, des parties supérieures des murs et des toitures) comme l'indique les deux dates inscrites aux baies des murs nord et sud. Le chœur et sa tour ont été édifiés dans la seconde moitié du 13e siècle ; le clocher porte la date de 1641, probable signe d'une restauration. Endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale, elle fut restaurée en 1955. Au Moyen Age, le patron était le chapitre de Reims. Dans le pouillé de Bauny daté de 1779, le seigneur était M. de Roucy, les décimateurs, M. de Roucy, le chapitre de Reims, le prieur de Donchery et le curé.

Période(s) Principale : 2e moitié 12e siècle
Principale : 2e moitié 13e siècle
Secondaire : 2e quart 17e siècle
Secondaire : 4e quart 17e siècle
Dates 1641, porte la date
1683, porte la date

L'église Saint-Rémi est implantée dans la partie est du village et est orientée au nord-est. Elle présente un plan allongé. La nef à trois vaisseaux de trois travées est suivie par une massive tour du clocher dont la base accueille le choeur. La tourelle de l'escalier en vis demi-hors-oeuvre est campée dans l'angle formé par la nef et le mur sud du choeur, et la sacristie est adossée au mur sud du choeur. L'édifice est élévé en moellon calcaire avec chaîne en pierre de taille. Les faces intérieures des murs sont enduites. Le sol de la nef est couvert de dalles de marbre noir, de pierre bleue de Givet et celui du choeur d'un damier de marbre noir et rouge veiné. Les murs de la nef sont percés de baies rectangulaires (excepté les petites baies en plein-cintre de la façade occidentale) et ceux du choeur de deux baies en plein-cintre. Le portail occidental est flanqué de deux épais contreforts réunis par un arc en plein-cintre dont l'intrados est percé d'un orifice rectangulaire formant machicoulis (cet élément fortifié est peut-être dû à un remaniement) ; le fronton comporte une niche en plein-cintre dont la base est ornée sur les côtés de quatre modillons à figures humaines ou animales. La porte est encadrée par deux colonnes à chapiteaux cubiques et gravés supportant un arc en plein-cintre formé d'un tore ; le tympan en demi-lune, supporté par deux coussinets, comporte une croix sculptée en faible relief ornée entre les branches de rouelles spiralées ou étoilées (archivolte décorée de dents de scie gravées). Le vaisseau central de la nef est plafonné avec des poutres apparentes, le bas-côté nord laisse voir la charpente tandis que le sud présente un demi-berceau en lambris et le choeur est voûté d'ogives. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef est couverte d'un toit à longs pans, le clocher d'un toit en pavillon, la sacristie d'un toit à longs pans à croupe et la tourelle d'escalier d'un toit en appentis.

Murs calcaire
enduit
moellon
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
plafond
charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
appentis
croupe
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations état moyen, inégal suivant les parties
Techniques vitrail
décor stuqué
sculpture
peinture
Représentations agneau
Précision représentations

La clé de voûte du choeur est ornée d'un agneau pascal.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections classé MH, 1959/06/03
Précisions sur la protection

Eglise avec son décor intérieur, y compris les autels (cad. AB 86) : classement par arrêté du 3 juin 1959.

Annexes

  • 20130854158NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 3

Références documentaires

Bibliographie
  • HANNEDOUCHE, Alfred. Dictionnaire historique des communes de l'arrondissement de Sedan. Sedan : Impr de Jules Laroche, 1891. 558 p.

    p. 132
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    pp. 31-32 ; 58
  • COLLIN, Hubert. Les églises rurales romanes du pays de Reims et des Ardennes. Les Cahiers d´Etudes Ardennaises, 1974, n°8, Charleville-Mézières, 158 p.

    p. 87
  • SARTELET, Alain. Les églises anciennes des cantons de Sedan et de Raucourt. Charleville-Mézières : 1976. 265 p.

    pp. 45-48
  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie (dir.). Le guide du patrimoine de Champagne-Ardenne. Paris : 1995. 432 p.

    p. 159
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 2, p. 35
  • BRAUN, Suzanne. Champagne-Ardenne : architecture et sculpture romanes. St-Juste-près-Brioude : Créer, 2009. 207 p.

    pp. 166-168
Périodiques
  • MANCEAU, Henri. Chémery et la Bar. L´Automobilisme ardennais, n°95, mars-avril 1954.

    pp. 12-13
  • MANCEAU, Henri. Grandeurs et misères des vieilles pierres ardennaises : l'art des tailleurs de pierre dans les pays de Bourcq et d'Attigny. L'automobilisme ardennais, janvier-février 1955, n°100.

    p. 17
  • THERET, Jacques. Une poignée d´églises romanes. Terres ardennaises, hors-série, Route des Forêts, lacs et abbayes, mai 1996.

    pp. 16-17