Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Rémy

Dossier IA08001993 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Saint-Rémy
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Rethel
Adresse Commune : Rethel
Adresse : R.D. 8051A
Cadastre : 2013 AK 84

L'église Saint-Remi de Rethel (ancienne église des Minimes) disparaît sous les mines le 12 octobre 1918. En 1924, Maurice Glaize dressa des plans pour la reconstruction de la nouvelle église dont on posa la première pierre le 26 juillet 1925. Mais cet édifice fut à nouveau détruit en 1940 et on le reconstruisit à son emplacement actuel en 1958. Les architectes rémois Louis et Jacques Roubert en donnèrent les plans et l'inauguration eut lieu le dimanche 23 avril 1961.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1958, daté par source
Auteur(s) Auteur : Glaiz Maurice, architecte, attribution par source
Auteur : Roubert Louis, architecte, attribution par source
Auteur : Roubert Jacques,
Jacques Roubert

Travaille en association avec Léon Margotin à la restauration et la reconstruction d'édifices après la première guerre mondiale.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L'église Saint-Rémy est implantée dans la partie sud-ouest de la ville, en bord de canal. Elle présente un plan allongé. La nef à trois vaisseaux de cinq travées est suivie par le choeur à deux travées et chevet plat ; la nef est précédée par un massif occidental composé, au rez-de-chaussée (et de droite à gauche), d'un petit porche intérieur, de la chapelle des fonts baptismaux, du portail, de l'escalier en équerre d'aacès à la tribune d'orgue qui surmonte tout cet ensemble. Le choeur est encadré par une chapelle, au sud, et la sacristie, au nord ; ces deux espaces sont chacun surmontés d'une tribune ouverte sur le choeur. Le cloche se présente sous la forme d'un campanile implanté quelques mètres en avant de la façade occidentale. L'édifice est bâti en pan de béton armé dont les murs gouttereaux présentent des intervalles enduits et la façade principale, des parties latérales en pierre de taille ; la façade orientale est entièrement en pierre de taille calcaire en moyen et grand appareil. Le volume intérieur est surmonté d'une charpente apparente en béton armé. La façade occidentale est presque entièrement ajourée de petites verrières carrées inscrites dans un damier en pan de béton ; les parties hautes des murs gouttereaux de la nef et la moitié supérieure de ceux des espaces latéraux du choeur accueillent la même structure. L'édifice est couvert par un toit à longs pans en zinc et le clocher par un toit à deux pans en béton.

Murs béton
calcaire
enduit
pan de béton armé
pierre de taille
moyen appareil
grand appareil
Toit zinc en couverture, béton en couverture
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements charpente en béton armé apparente
Couvertures toit à longs pans
appentis
toit à deux pans
Escaliers escalier intérieur : escalier en équerre, en maçonnerie
États conservations bon état
Techniques vitrail
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • 20130854325NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 8

    20130854326NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 8

    20130854327NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 8

    20130853061NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 1J 893

    20130853062NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 1J 893

Références documentaires

Bibliographie
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 280-282
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 2, p. 11
Périodiques
  • DEMAISON, Louis, JADART, Henri. Monographie de l´église de Rethel. Revue historique ardennaise, 1899, tome VI, p. 57-150.

    pp. 115-116
  • BAUDON, Albert. Excursion dans la vallée de l´Aisne. De Vouziers à Asfeld. Almanach Matot-Braine, année 1902.

    p. 243
  • JADART, Henri. Nicolas et Jacques Wilbault, peintres de Château-Porcien (1686-1806). Revue historique ardennaise, 1902, tome IX.

    pp. 325-326
  • JADART, Henri. Sur une cité martyre, Rethel. Almanach Matot-Braine, années 1915-1917.

    p. 528
  • Bulletin du Diocèse de Reims, 1893.

    samedi 31 mai 1924, n°11, p. 84 ; samedi 1er août 1925, n°31, p. 243 ; 6 mai 1961, n°18, pp. 224-225 ; 4 juillet 1964, n°27, pp. 309-310
  • BAUDON, Albert. Les cloches du pays de Rethel. Almanach Matot-Braine, année 1925.

    pp. 345-346
  • BIGORGNE, Didier. Le pillage des oeuvres d´art par les Allemands pendant la guerre 1914-1918. Terres ardennaises, juin 1985, n°11.

    pp. 19-23