Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Sylvestre de Saint-Euphraise-et-Clairizet

Dossier IA51001346 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Sylvestre
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Marne - Fismes-Montagne de Reims
Adresse Commune : Saint-Euphraise-et-Clairizet
Adresse : rue des Tilleuls
Cadastre : 2014 B2 169

L'église actuelle s'élève au-dessus de l'église primitive dont les origines remonteraient au 13e siècle. Le bas-côté sud de la nef avait été supprimé au cours de la Contre-Réforme.

L'église est fortement endommagée par les bombardements de la première guerre mondiale et il est décidé de raser les ruines et de reconstruire sur le même emplacement. L'architecte Georges Beaumet dresse les plans de la nouvelle église en 1926. Les travaux s'achèvent avec l'achat d'une cloche en 1929.

Période(s) Principale : 13e siècle , daté par source , (détruit)
Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1926, daté par source
Auteur(s) Auteur : Beaumet Georges,
Georges Beaumet (1887 - 1980)

Architecte de la reconstruction, Marne, 1920. Associé à son père Lucien Auguste Beaumet (1861-) et à l'architecte Henri Menet au sein de la Société Industrielle de Construction, qui obtint la reconstruction de nombreux édifices de la Marne après la première guerre mondiale.

Diplômé d’architecture le 22 février 1912, il est nommé architecte au Service des Beaux-Arts au Maroc où il réside à Rabat à partir de 1915 ; il est successivement architecte du protectorat marocain, architecte des bâtiments civils et palais nationaux, architecte des communes d’Aÿ, Avenay, Saint-Brice-Courcelles, Berru et Tours-sur-Marne (Marne) ; il est expert près les tribunaux civils et la justice de paix de Reims et expert près le tribunal civil d’Épernay. Membre de la S.A.D.G. de 1912 à 1980, il est membre honoraire en 1968 et figure encore dans l’annuaire de 1973 (source : INHA, AGORHA).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L'église paroissiale de Saint Euphraise-et-Clairizet se développe selon un plan en croix latine, composé d’un vaisseau unique formant la nef et desservant l’abside à cinq pans du chœur. Au niveau de l’avant-chœur, une sacristie est adossée hors œuvre au sud et une tour-clocher est adossée symétriquement au nord. La structure et les maçonneries sont réalisées en béton armé, soutenues par des contreforts et revêtues à l’extérieur par un placage de pierres imitant les maçonneries médiévales mixtes en moellons et en pierre de taille. L’ensemble des couvertures est réalisé en ardoises. Le portail occidental dessert directement le vaisseau unique de la nef, éclairé sur ses deux premières travées par de grandes baies en plein cintre, et s’achevant par une troisième travée servant d’avant-chœur et distribuant au nord la tour-clocher et au sud la sacristie. Les trois travées de la nef sont couvertes par la charpente apparente lambrissée du toit à deux longs pans, soutenue par trois grands arcs diaphragmes brisés. Séparée de la nef par un emmarchement, l’abside à cinq pans du chœur est ouverte par trois grandes baies cintrées et est couverte par la charpente apparente du toit à croupes droites.La sacristie adossée hors-œuvre au sud est éclairée par des baies droites au sud et à l’est. Elle est couverte par un toit en appentis s’inscrivant dans le prolongement de la couverture de la nef. Adossée hors-œuvre au nord, la tour-clocher est accessible depuis une porte extérieure au nord et depuis la dernière travée de la nef. De plan carré, elle abrite sur ses trois premiers niveaux un degré droit tournant en bois qui dessert la chambre des cloches. Cette dernière est ouverte sur ses côtés par des triplets de baies en plein cintre reposant sur des colonnettes centrales et est couverte par une flèche. Une noue régule l’évacuation des eaux entre les maçonneries sud de la tour-clocher et le long pan nord de la couverture de la nef.

Murs calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille
béton moellon
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements plafond
Couvertures toit à deux pans croupe polygonale
toit à deux pans pignon découvert
flèche carrée
appentis
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
États conservations mauvais état, affaissement des voûtes, fissures
Techniques sculpture
Précision représentations

Le sol de l’église est recouvert de granito polychrome et de filets de mosaïques en pâte de verre, dans le style Art déco de la reconstruction. Les colonnettes des triplets de baies de la chambre des cloches sont décorées de motifs végétaux stylisés dans le goût romano-gothique.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne. Série O : 2 O 3821. Saint-Euphraise-et-Clairizet - Église. Réparations (1857) ; reconstruction du beffroi (1867) ; réparations à l’église (1912) ; reconstruction de l’église (1925). 1857-1928.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 2 O 3821
  • AD Marne. Série R : 10 R 3304. Saint-Euphraise. Église. Dommages de guerre. 1919.

    Archives départementales de la Marne, Reims : 10 R 3304
  • AD Marne. Série V : 47 V 2. Répertoire numerique serie V, cultes (1800-1940) : Inventaire des mobiliers des fabriques. (1800-1940).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 47 V 2
  • AD Marne. Série W : 1338 W 25. Antiquités et objets d'art : dossiers communaux : Rei-St-Que. (1919-1982).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 1338 W 25
Documents figurés
  • Commune de Saint-Euphraise et Clairizet (Marne). Église St-Sylvestre. Plan, coupe AB / L. Beaumet, H. Ménet, architectes. Reims. 15 décembre 1919. 1 plan papier bleu. 1 : 100 (AD Marne. 10 R 3304).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 10 R 3304
  • Église Saint-Sylvestre : plans, coupes, élévations / G. Beaumet. 13 juillet 1924. 25 septembre 1925. plans : papier bleu. 1 : 500 ; 1 : 200. (AD Marne. 2 O 3821).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 2 O 3821
  • Église de Saint-Euphraise : vue extérieure. Un coin de St Euphraise, et son clocher aux tiges grimpantes / [s.n.]. Avant 1914. Photogr. pos. : n. et b. (A Musée Hôtel Le Vergeur. Localités hors Reims, carton SaSa).

    Archives du musée de l'Hôtel le Vergeur, Reims : Localités hors Reims, carton SaSa
  • Église : portail de la façade ouest / Philippe Des Forts. 1916. 1 photogr. nég. : support verre : n. et b. (Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. DSF 2778 V).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : DSF 2778 V
  • Vues extérieures de l'église ruinée / Léon Doucet. 1922. 3 photogr. nég. : support verre : n. et b. (Médiathèque de l'architecture et du patrimoine. MH0062299-MH0062301).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : MH0062299 ; MH0062300 ; MH0062301
(c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil général de la Marne - Rivière Raphaëlle
Raphaëlle Rivière (1985 - )

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Akhesen, membre du groupement Art2 Conseil composé de Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est co-traitante du groupement composé de Elisabeth Dandel, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Couchet Matthieu
Matthieu Couchet

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.