Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Thomas

Dossier IA08001958 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Saint-Thomas
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Signy-l'Abbaye
Adresse Commune : Grandchamp
Cadastre : 1996 C 109

L'église Saint-Thomas a été construite en 1885 à l'initiative de l'abbé Sapé comme le rappelle une plaque commémorative dans l'édifice. La décoration peinte du choeur a été réalisée en 1886 par Bianco.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1885, porte la date
Auteur(s) Auteur : Bianco, peintre, attribution par travaux historiques

L'église Saint-Thomas est implantée dans la partie ouest du village, au centre du cimetière, et son choeur est dirigé vers le nord-ouest. Elle présente un plan en croix latine. La nef à vaisseau unique de trois travées est précédée par un massif occidental composé d'un clocher encadré par la chapelle des fonts, au nord, et la cage de l'escalier tournant dans-oeuvre, au sud. La nef est suivie par un faux-transept saillant formé par deux chapelles et par le choeur à travée droite et abside hemicirculaire. La sacristie est campée dans l'angle formé par le choeur et la chapelle nord. L'édifice est entièrement bâti en brique avec chaînes d'angle et encadrements en pierre de taille. Le sol est couvert de carreaux de céramique agencés en une composition géométrique et les faces intérieures des murs sont enduites (le choeur est orné de trompe-l'oeil). L'édifice ne comporte qu'un seul niveau percé de baies géminées en plein-cintre dans la nef, d'oculi aux bras du faux-transept et de baies en plein-cintre dans le choeur. Le clocher comporte un portail sous un vaste oculus éclairant la tribune d'orgue et la chambre des cloches au dernier niveau. La nef est couverte par une voûte en berceau brisé et l'abside par un cul-de-four. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. Le clocher est couvert par une flèche polygonale, la nef, le faux-transept et la travée droite du choeur par des toits à longs pans, l'abside par une croupe polygonale, la sacrisitie, la chapelle des fonts et la cage d'escalier par des toits polygonaux.

Murs calcaire
brique
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte en berceau brisé
cul-de-four
Couvertures toit à longs pans
toit polygonal
flèche polygonale
croupe polygonale
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant, en charpente
États conservations bon état, inégal suivant les parties
Techniques vitrail
peinture
Représentations ornement architectural
Précision représentations

Peinture ornementale en trompe-l'oeil dans le choeur, par Bianco en 1886.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    L 6-7 ; M 1 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
Périodiques
  • JADART, Henri. Les édifices religieux du département des Ardennes. Revue historique ardennaise, 1906, tome XIII.

    p. 90