Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Thomas

Dossier IA08001827 réalisé en 2011

Fiche

Voir

Vocables Saint-Thomas
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Vouziers
Adresse Commune : Verrières
Cadastre : 1997 C 29

La tour fortifiée dont la base sert de chœur a été édifiée dans la seconde moitié du 16e siècle ou au début du 17e siècle (les chapiteaux du chœur datent du 14e ou 15e siècle et ont été remployés). La sacristie a été ajoutée en 1707 comme l'indique la date à la clé de voûte. La nef a été reconstruite en 1871 sous l'impulsion de l'abbé Drouart, curé de Brieulles-sur-Bar. Au Moyen Age, l'église était succursale de Brieulles et à la présentation de l'abbé de Mouzon mais l'était primitivement de Saint-Paul de Verdun à qui l'archevêque de Reims, Guillaume, l'avait donné en 1181, avec Brieulles.

Période(s) Principale : limite 16e siècle 17e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 18e siècle
Dates 1707, porte la date, daté par travaux historiques

L'église Saint-Thomas est implantée au centre du village et est orientée au nord-est. Elle présente un plan allongé. La nef à deux vaisseaux de deux travées est suivie par une tour ; la base de cette dernière tient lieu de choeur et l'étage de chambres des cloches fortifiée par le biais d'arquebusières et de bretèches. La sacristie et l'escalier en vis hors-oeuvre sont adossés au flanc nord du choeur. L'édifice est bâti en pierre de taille : la nef en moyen appareil de type Dom-le-Mesnil et le choeur en calcaire en moyen et grand appareil. Le sol de l'allée centrale de la nef et du choeur est couvert de carreaux d'ardoise noire. Les murs sont enduits et la voûte du choeur est ornée de peintures monumentales. Les flancs de la nef et le mur sud du choeur sont percés de baies géminées en arc brisé tandis que le mur chevet ne comporte qu'une petite baie étroite surmontée d'une brétèche. La façade occidentale se compose d'un portail à voussures en arc brisé, un triplet au sommet du pignon et deux contreforts aux extrémités terminés par des pinacles. Les volumes intérieurs sont voûtés d'ogives. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef est couverte par un toit à longs pans à pignon découvert, la tour par un toit en pavillon à court faîtage, la sacristie par un toit à deux pans et l'escalier par un toit en appentis.

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
moyen appareil
grand appareil
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures toit en pavillon
toit à deux pans
appentis
pignon découvert
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis
États conservations bon état, inégal suivant les parties
Techniques sculpture
peinture
Représentations feuillage ornement végétal
Précision représentations

Chapiteaux végétaux dans le choeur. La clé de voûte du choeur est encadrée par des ornements géométriques peints.

Tour clocher du choeur fortifiée par le biais d'arquebusières et de brétèches.

Statut de la propriété propriété de la commune
Éléments remarquables choeur

Références documentaires

Bibliographie
  • GUELLIOT, Octave. Dictionnaire historique de l´arrondissement de Vouziers. Charleville-Mézières : Editions Terres ardennaises, 1997-2004, 10 tomes.

    tome IX, p. 130
Périodiques
  • RAVAUX, Jean-Pierre. L´église de Verrières et sa tour. Horizons d'Argonne, 1996, n°72-73.