Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Saint-Waast

Dossier IA08001510 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Saint-Waast
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Attigny
Adresse Commune : Rilly-sur-Aisne
Cadastre : 1996 B2 324

La nef semble remonter au 12e siècle mais son premier tiers a été construit en 1853. Le choeur et le bras nord du transept ont été édifiés dans le premier quart du 16e siècle et le bras sud vers 1530-40. Les parties orientales ont été fortifiées vraisemblablement au 16e siècle, avec percement de canonnières à la française. La tourelle d'escalier a été édifiée à la fin du 17e siècle. Touchée par les bombardements lors de la Première Guerre mondiale, elle fut remise en état entre 1922 et 1926. Au Moyen Age, la cure était à la présentation de l'abbé de Mouzon, et, au 18e siècle, à celle de l'archevêque de Reims.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : 1er quart 16e siècle
Principale : 2e quart 16e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1853, daté par travaux historiques

L'église Saint-Waast est implantée au centre du village, au milieu d'un carrefour routier. Elle présente un plan en croix latine. La nef à vaisseau unique est suivie par le transept saillant et le chœur qui se compose d'une travée droite et d'une abside à trois pans. La sacristie est adossée au flanc oriental du bras sud du transept et l'escalier en vis hors-oeuvre est implanté dans l'angle formé par le bras nord et la nef. Le clocher de plan carré en charpente est campé au milieu du faîtage de la nef. L'édifice est majoritairement bâti en pierre de taille calcaire en différentes hauteurs d'assises mais les deux derniers tiers de la nef sont en moellon et la partie supérieure de la tourelle d'escalier en brique. Le sol de la nef et d'une partie de la croisée du transept est couvert de dalles calcaire, celui du chœur et de l'autre partie de la croisée par un damier de marbre brun veiné et noir. Les faces intérieures des murs de la nef sont enduites. Les murs de la nef sont percés de petites baies en plein-cintre, au nord, et de plus grandes au sud, et de vastes baies à remplage aux parties orientales ; la façade ouest est marquée par un portail à linteau droit surmonté par un oculus. La nef est couverte par un plafond à la française et les parties orientales sont voûtées d'ogives. La couverture de l'édifice est en ardoise. La nef et les bras du transept sont couverts de toits à longs pans à pignons découverts, la travée droite du chœur par un toit à longs pans qui se termine par une croupe polygonale sur l'abside, la sacristie par un toit en appentis et le clocher par une flèche carrée.

Murs calcaire
brique
enduit
pierre de taille
grand appareil
moyen appareil
petit appareil
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'ogives
plafond
charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
flèche carrée
appentis
flèche conique
croupe polygonale
pignon découvert
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
États conservations inégal suivant les parties
Techniques sculpture
vitrail

Edifice fortifié par le biais canonnières à la française.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections classé MH, 1920/03/02
Précisions sur la protection

Eglise : classement par arrêté du 2 mars 1920.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, archives concernant les restaurations des édifices classés, provenant de la préfecture, service du ministère de l´instruction publique et des beaux arts, 4 T.

    Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : 4 T
Bibliographie
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    p. 127
  • GUELLIOT, Octave. Dictionnaire historique de l´arrondissement de Vouziers. Charleville-Mézières : Editions Terres ardennaises, 1997-2004, 10 tomes.

    t. VII, p. 54
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 2 p. 36, cahier 3 pp. 46-47 ; 53
Périodiques
  • BAUDON, Albert. Excursion dans la vallée de l´Aisne. De Vouziers à Asfeld. Almanach Matot-Braine, année 1899.

    pp. 304-305
  • GUELLIOT, Octave. Les ornements, dates, inscriptions et sentences liminaires dans l´arrondissement de Vouziers. Revue historique ardennaise, 1914, tome XXI.

    p. 106
  • DARCQ, Gérard, LAMBERT, Pol. Un mémoire sur le vitrail ardennais. En guise de préface. Etudes ardennaises, 1957, n°10.

    pp. 29-34
  • MANCEAU, Henri. Autour de Rethel. L´Automobilisme ardennais, n°123, novembre-décembre 1958.

    p. 17
  • MANCEAU, Henri. Autour d'Attigny : églises d'origine romane. L'automobilisme ardennais, janvier-février 1969, n°184.

    pp. 10-11
  • PUYBASSET, Jean. Notice sur l´église de Rilly sur Aisne. Revue Historique Ardennaise, 1985, tome XX.

    pp. 53-56