Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Sainte-Claire

Dossier IA08001854 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Sainte-Claire
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Château-Porcien
Adresse Commune : Herpy-l'Arlésienne
Cadastre : 1997 AK 173

L'église Sainte-Claire a été détruite lors de la Première Guerre mondiale et a été reconstuite en 1923 (première dans le département à être reconstruite) par l'architecte en chef du département, Lemasson, et l'entrepreneur Chauvet. La verrière de l'oculus du portail occidental rappelle l'aide apportée par commune d´Arles à Herpy après la guerre : Herpy a reçu des subventions du conseil municipal d´Arles et l´aide de particuliers. Madame Frédéric Mistral, la veuve du poète, fut présidente du comité des dons. Une petite cloche ancienne a été offerte par les Arlésiens pour sonner la victoire. Pour remercier de ces aides, la commune devint Herpy-l´Arlésienne en 1919.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1923, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Lemasson, architecte, attribution par travaux historiques

L'église Sainte-Claire est implantée au centre du village et est orientée au nord-est. Elle présente un plan en croix latine. La nef à trois vaisseaux de quatre travées est précédée par un massif occidental ; ce dernier se compose d'un clocher au nord avec l'escalier à vis en son sein, un portail à voussures menant à un vestibule surmonté par une tribune, au centre, et la chapelle des fonts, au sud. Le portail est protégé par un porche ouvert sur ses trois faces par des arcades en plein-cintre. Le choeur présente deux travées droites et une abside hemicirculaire ; la travée droite est encadrée par deux sacristies saillantes simulant un faux-transept. La sacristie sud est accostée sur son flanc ouest par un porche. L'édifice est entièrement bâti en moellon enduit mais les baies et certains soubassements sont en pierre de taille. Le sol du vaisseau central de la nef et du choeur est couvert de carreaux de céramique à motifs géométriques et ceux des collatéraux sont bétonnés. Les faces intérieures des murs sont enduites. Les murs sont percés de baies en plein-cintre. Le vaisseau central de la nef et le choeur sont voûtés en berceau, les collatéraux sont plafonnés et l'abside est voûtée en cul-de-four. L'ensemble des couvertures est en ardoise. La nef, les sacristies et le choeur sont couverts d'un toit à longs pans, le porche par un toit à longs pans à croupe, l'abside par une croupe ronde et le clocher par un toit en pavillon.

Murs calcaire
enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile mécanique
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte en berceau
plafond
cul-de-four
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
croupe ronde
croupe
Escaliers escalier intérieur : escalier en vis
États conservations bon état, inégal suivant les parties
Techniques vitrail
peinture
Représentations ange draperie
Précision représentations

L'abside est décorée de peintures monumentales représentant des draperies en partie inférieure surmontées par deux anges.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • 20130854222NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 5

    20130854223NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 5

Références documentaires

Bibliographie
  • JADART, Henri, DEMAISON, Louis. Les inscriptions commémoratives de la construction d´églises dans la région rémoise et ardennaise, Xe-XVIIe siècles. Caen : 1899. n.p.

    pp. 13-14
  • HUBERT, Jean. Département des Ardennes : dictionnaire historique et géographique . Paris : Res universis, 1991. 512 p. Fac-similé de l´édition de 1855, Géographie historique du département des Ardennes.

    p. 258
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 276 ; 280-282
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 2, p. 11 ; cahier 3, pp. 52-53
Périodiques
  • HUBERT, Jean. Statistique monumentale du diocèse de Reims. Département des Ardennes. II. Monuments historiques proprement dit. Travaux de l´Académie impériale de Reims, 1852-1853, tome 17.

    pp. 234-235
  • BAUDON, Albert. Excursion dans la vallée de l´Aisne. De Vouziers à Asfeld. Almanach Matot-Braine, année 1902.

    pp. 256-257
  • BRAIBANT, Charles. Le village d´Herpy. Quelques pages de son Histoire . Almanach Matot-Braine, année 1907.

    pp. 326-327 ; 334
  • ROBERT, Gaston. Herpy au Moyen Age. Revue historique ardennaise, 1909, tome XVI.

    p. 237
  • Bulletin du Diocèse de Reims, 1893.

    samedi 30 juin 1923, n°13, pp. 138-139
  • MANCEAU, Henri. En aval de Château-Porcien. L´automobilisme ardennais, n°175, juillet-août 1967.

    pp. 7-8
  • BIGORGNE, Didier. Le pillage des oeuvres d´art par les Allemands pendant la guerre 1914-1918. Terres ardennaises, juin 1985, n°11.

    pp. 19-23