Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Sainte-Gertrude

Dossier IA08001656 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Sainte-Gertrude
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Vouziers
Adresse Commune : Vaux-en-Dieulet
Cadastre : 1996 A 283

L'église Sainte-Gertrude a été construite en 1774 comme l'indique le millésime porté au fronton du portail occidental. Elle fut transformée en stock de munitions par l'occupant lors du premier conflit mondial. L'ancienne église était auparavant bâtie sur la pente au nord du village et la cure avait été donnée à l'abbaye de Belval en 1201 par Guillaume, archevêque de Reims. L'abbé de Belval nommait alors le curé parmi ses chanoines.

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle
Dates 1774, porte la date

L'église Sainte-Gertrude est implantée au centre du village et orientée nord-est. Elle présente un plan en croix latine. Sur la partie orientale de la nef à vaisseau unique sont greffées deux chapelles formant un faux transept. Elle est suivie par le choeur composé d'une travée droite et d'une abside à trois pans. La sacristie est adossée au mur est de la chapelle nord. Le clocher en charpente est campé dans la partie occidentale du faîtage de la nef et repose dans la nef sur deux colonnes toscanes en pierre. Un escalier tournant permettant d'accéder à la tribune puis au clocher est implanté dans l'angle nord-ouest de la nef. La façade principale est élevée en pierre de taille de type Buzancy en différentes hauteurs d'assise et le reste de l'édifice est en moellon avec chaîne en pierre de taille. Les murs intérieurs sont enduits et le sol est couvert de dalles en calcaire noir et en ciment. L'édifice ne comporte qu'un seul niveau percé de larges baies en plein-cintre. Les volumes intérieurs sont couverts de fausses voûtes en berceau déprimé. La façade occidentale présente quatre pilastres encadrant le portail et supportant un entablement dorique sous un fronton triangulaire. L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef et le choeur sont couverts par un toit à longs pans, l'abside par une croupe polygonale, la sacristie par un toit en appentis et le clocher par une flèche polygonale.

Murs calcaire
enduit
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements fausse voûte en berceau segmentaire
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
appentis
croupe polygonale
Escaliers escalier intérieur : escalier droit, en charpente
États conservations état moyen
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • HUBERT, Jean. Département des Ardennes : dictionnaire historique et géographique . Paris : Res universis, 1991. 512 p. Fac-similé de l´édition de 1855, Géographie historique du département des Ardennes.

    pp. 452-454
  • GUELLIOT, Octave. Dictionnaire historique de l´arrondissement de Vouziers. Charleville-Mézières : Editions Terres ardennaises, 1997-2004, 10 tomes.

    t. IX p. 108
  • BECHARD, Eliane, JANNIN, Francois, et al. Les églises d´Argonne. Le guide de l´Argonne. Lyon : La Manufacture, 1987.

    p. 172
  • MARBY, Jean-Pierre. Les édifices cultuels catholiques d´après l´enquête épiscopale de 1919. In [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes. 1994]. Les Ardennes durant la Grande Guerre (1914-1918) . Charleville-Mézières : SOPAIC, 1994, p. 275-290.

    pp. 277-278
  • [Exposition. Charleville-Mézières, Archives Départementales des Ardennes, 2004]. Images de verre, images de guerre. Les vitraux commémoratifs des trois guerres dans les églises des Ardennes. Réd. Jean-Pierre Marby. Charleville-Mézières : Impr. SOPAIC, 2006. 60 p.

    cahier 2 p. 30
Périodiques
  • GUELLIOT, Octave. Les ornements, dates, inscriptions et sentences liminaires dans l´arrondissement de Vouziers. Revue historique ardennaise, 1914, tome XXI.

    p. 159