Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Sainte-Madeleine

Dossier IA08001719 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Sainte-Madeleine
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Sedan 3
Adresse Commune : Francheval
Cadastre : 2013 AK 252

L'église Sainte-Madeleine est un édifice homogène de la première moitié du 17e siècle. La sacristie était autrefois le fort défensif de Francheval contre les espagnols vers 1675. Restauration des toitures en 1879 sous la conduite de l'architecte Jules Racine et construction d'un perron du côté nord en 1885. Au Moyen Age, l'abbé de Mouzon était patron de la cure et les dîmes revenaient à l'abbaye.

Période(s) Principale : 1ère moitié 17e siècle
Auteur(s) Auteur : Racine Jean-François-Jules,
Jean-François-Jules Racine (9 novembre 1827 - 1902)

Architecte diocésain en Moselle et dans les Ardennes.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques

L'église Sainte-Madeleine est implantée au centre du village et est orientée au nord-est. Elle présente un plan allongé. La nef à vaisseau unique est précédée par la massive tour du clocher. Le choeur comporte deux travées droites et une abside à trois pans contre laquelle est accolée une tour défensive pentagonale : le rez-de-chaussée tient lieu de sacristie et l'étage est muni de sept ouvertures de tir à double ébrasement. L'édifice est élevé en moellon calcaire avec chaîne en pierre de taille mais l'ensemble est enduit et présente des faux-joints. Les faces intérieures des murs sont enduites. Le sol de la nef est bétonné et celui du choeur est couvert de carreaux de ciment polychromes. L'édifice ne comporte qu'un niveau percé de baies en plein-cintre mais le clocher en présente quatre dont un vestibule d'entrée qui accueille l'escalier tournant. La nef est couverte par une voûte en berceau déprimé et le choeur par des voûtes d'ogives (à six quartiers dans l'abside). L'ensemble des couvertures de l'édifice est en ardoise. La nef est couverte par un toit à longs pans brisé, l'abside par une croupe polygonale brisée, la tour orientale et le clocher par un toit en pavillon brisé.

Murs calcaire
enduit
moellon
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte en berceau segmentaire
voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans brisés
toit brisé en pavillon
croupe polygonale
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre : escalier tournant, en charpente
États conservations bon état
Techniques vitrail
sculpture
Représentations loup
Précision représentations

Deux loups en forme de gargouille ornent la façade occidentale du clocher.

Tour occidentale fortifiée à l'étage.

Statut de la propriété propriété de la commune
Éléments remarquables tour

Annexes

  • 20130854191NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 3

    20130853087NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, AC, M5

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    H 27 ; M 11 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    M 11 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC
Bibliographie
  • SARTELET, Alain. Les églises anciennes des cantons de Sedan et de Raucourt. Charleville-Mézières : 1976. 265 p.

    pp. 97-100
  • HANNEDOUCHE, Alfred. Dictionnaire historique des communes de l'arrondissement de Sedan. Sedan : Impr de Jules Laroche, 1891. 558 p.

    p. 225
Périodiques
  • TAINTURIER, Claude. La chasse et l´art. Quelques oeuvres conservées ou réalisées dans les Ardennes. Etudes ardennaises, 1963, n°32, p. 21-30.

    p. 27