Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Sainte-Madeleine

Dossier IA08001918 réalisé en 2012

Fiche

Vocables Sainte-Madeleine
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Ardennes - Bogny-sur-Meuse
Adresse Commune : Montcornet
Adresse : place Terre Cadot
Cadastre : 1989 AB 93

L'église Sainte-Madeleine est un édifice homogène édifié dans la seconde moitié du 18e siècle. Le 5 septembre 1859, l'architecte macérien Auguste Marion dressa des plans pour mettre à neuf la couverture, remplacer le plafond en planches par un plafond en mortier, établir une tribune sous la tour pour en masquer les murs qui devaient être percés par deux ouvertures circulaires pour établir la communication avec les bas-côtés (utilisation de pierre de taille de Dom-le-Mesnil) ; réception des travaux en 1861.

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Dates 1861, daté par source
Auteur(s) Auteur : Marion Auguste, architecte, attribution par source

L'église Sainte-Madeleine est implantée au centre du village et de sa place, à proximité du château médiéval du lieu. Elle présente un plan en croix latine. La nef à vaisseau unique de trois travées est précédée par un massif occidental composé du clocher encadré par l'escalier droit, au nord, et par la chapelle des fonts, au sud ; cet ensemble est surmonté sur toute sa largeur par la tribune d'orgue. Le transept saillant est suivi par le choeur qui se compose d'une travée droite et d'une abside à trois pans contre laquelle est adossée la sacristie. Les murs sont élevés en moellon de type Romery mais les chaînes d'angle, les baies et les corniches sont en pierre de taille de Dom-le-Mesnil. Le sol de l'allée centrale et des bras du tansept est couvert d'un damier d'ardoise grise et noire, ceux des parties latérales de la nef de brique et celui du choeur de dalles de marbre noir. Les faces intérieures des murs sont enduites. Les murs sont percés de vastes baies en plein-cintre et la façade occidentale comporte un portail en plein-cintre surmonté d'une niche et d'un oculus. Les volumes intérieurs sont voûtés d'ogives. La couverture de l'édifice est en ardoise. La nef et la travée droite du choeur sont couverts par un toit à longs pans, les bras du transept et la sacristie par des toits à longs pans à croupe, l'abside par une croupe polygonale et le clocher par une flèche polygonale.

Murs calcaire
enduit
moellon
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
croupe polygonale
croupe
Escaliers escalier intérieur : escalier droit, en charpente
États conservations bon état, inégal suivant les parties
Techniques vitrail
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • 20130854273NUC1A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi 6

    20130853053NUC2A : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, AC, M4

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales des Ardennes, Archives communales, AC.

    H 25 ; M4 ; P5 Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières : AC