Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ensemble de 4 verrières historiées et à personnages (nef, chapelles occidentales) : Saints personnages et scènes de la vie du Christ

Dossier IM10016962 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations verrière
Titres Sainte Famille ; Apparition du Christ à Marguerite-Marie Alacoque
La Crucifixion ; Crédulité de saint Thomas
Saint Auguste ; Le Baptême du Christ
Appellations syle néo-gothique
Aire d'étude et canton Aube - Bar-sur-Seine
Adresse Commune : Essoyes
Emplacement dans l'édifice nef, chapelles orientales (baies 11, 12, 13, 14)

Les baies 11 et 13 sont signées A. Bergès de Toulouse et ont été réalisées en 1888 pour M. O. Hériot afin de commémorer le baptême de son fils Olympe. Les baies 12 et 14, datent également de 1888 et, bien que non signées, ont dû être réalisées par le même auteur d'après leur style similaire.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1888
Lieu d'exécution Commune : 31, Toulouse
Auteur(s) Auteur : Berges Amédée,
Amédée Berges

Peintre-verrier à Toulouse à la fin du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, signature

Baies polylobées comportant des verrières divisées horizontalement en 6 panneaux ; verre peint.

Catégories vitrail
Structures baie libre, polylobé
Matériaux verre transparent, coloré, peint, grisaille sur verre
Mesures h : 350.0 cm
la : 70.0 cm
Précision dimensions

Dimensions approximatives identiques pour toutes les baies.

Iconographies Sainte Famille, , assis, en pied
Apparition du Sacré-Coeur à Marguerite-Marie Alacoque, en pied, agenouillé
Crucifixion, en pied
Incrédulité de saint Thomas, en pied
saint Auguste, en pied
Baptême du Christ, en pied
ornement à forme architecturale
saint Olympe, en pied
Jésus et les Docteurs, assis
Précision représentations

Les trois baies sont construites sur le même modèle bien que le style des baies 11 et 13 soit légèrement différent de celui des baies 12 et 14 : les saints en pied prennent place dans une niche architecturée de style néo-gothique trilobée et surmontent les scènes figurées également inscrites sous des doubles arcs trilobés, le tout sous un soubassement et encadré par une bordure à motifs géométriques.

Baie 11 : la Sainte Famille, Apparition du Sacré-Cœur à Marguerite-Marie Alacoque.

Baie 13 : la Crucifixion, la Crédulité de saint Thomas.

Baie 12 : saint Olympe, Jésus parmi les docteurs.

Baie 14 : saint Auguste, le Baptême du Christ.

Inscriptions & marques date, peint, sur l'oeuvre
signature, peint, sur l'oeuvre
inscription concernant le lieu d'exécution, peint, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Baie 11 et 13 : 1888 (sur un cartouche dans le soubassement).

Baie 12 : TOULOUSE (sur un cartouche dans le soubassement) ; DON de MONSIEUR O. Hériot. Souvenir du Baptême de son fils Olympe 1888 (à la base).

Baie 14 : A. BERGES (sur un cartouche dans le soubassement) ; DON de MONSIEUR O. Hériot. (...) du Baptême de (...) (à la base).

États conservations grillage de protection
altération chromatique de la surface
fissure
plombs de casse
oeuvre restaurée
manque
altération ponctuelle
Précision état de conservation

Baie 11 : altération très importante de la coloration des carnations jusqu'à la disparition des traits ; fissure au niveau de la jambe gauche de l'Enfant Jésus. Petit trou dans la bordure droite dans le panneau 2.

Baie 13 : plombs de casse et parties en verre remplacées au-dessus de la tête de la Vierge et de la main gauche du Christ crucifié. Fissure au-dessus de la main droite du Christ crucifié et au poignet du Christ ressuscité (trou à cet endroit également). Décoloration dans certaines parties des carnations de la scène inférieure.

Baie 12 : verrière en bon état ; une petite cassure en étoile dans la bordure derrière le docteur à droite.

Baie 14 : décoloration importante sur le cou de saint Jean-Baptiste et dans l'inscription qui est devenue illisible en certains endroits ; décoloration plus minime dans les carnations de saint Auguste. Plusieurs plombs de casse dans le soubassement et à la base de la scène inférieure.

Statut de la propriété propriété de la commune
Précisions sur la protection