Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Rémi

Ensemble des autels secondaires de la Vierge et de saint Rémi

Dossier IM08001361 réalisé en 2012
Dénominations autel, retable, tabernacle
Appellations de la Vierge, de saint Rémi
Aire d'étude et canton Ardennes - Sedan 1
Adresse Commune : Cheveuges
Emplacement dans l'édifice mur est des bas-côtés

D'après le livre de raison de Jean Tobie, maître d'école à Chaumont-Saint-Quentin de 1725 à 1773, ces autels sont en place en 1740 comme le revêtement mural du choeur. Maître Jean Devillers, curé de Cheveuges de 1713 à 1773, en est à l'origine. Le tabernacle de l'autel de la Vierge est du 19e siècle. Derrière l'autel de la Vierge se trouve l'ancien autel Renaissance en pierre peinte du 16e siècle : il reste l'ensemble du retable à niche et une poterie de la seconde moitié du 16e siècle pour l'acoustique du collatéral. Cet ancien autel dissimule l'autel primitif médiéval surmonté d'une baie romane aveugle et flanqué d'une crédence et d'une piscine. Pour construire un choeur à angle droit au 18e siècle on a placé l'autel en marbre devant les autels précédents afin de rattraper la différence entre l'axe du choeur et celui de la nef. Du côté de l'autel de saint Rémi, la table d'autel en pierre calcaire est la table médiévale. Derrière le retable existe toujours la poterie.

Période(s) Principale : Milieu du Moyen Age
Principale : 16e siècle
Principale : 2e quart 18e siècle
Principale : 19e siècle
Auteur(s) Personnalité : Devillers Jean, commanditaire, donateur

Autels tombeau, d'élévation droite en calcaire peint type Dom-le-Mesnil. Colonnes, cadre du tableau et décors en marbre rouge Byzantin et marbre gris Versailles. Tabernacle en bois peint doré sur l'autel de saint Rémi ; tabernacle en calcaire blanc et à porte en métal peint sur l'autel de la Vierge. Table d'autel de l'autel de la Vierge en bois ; celle de l'autel de saint Rémi, en pierre calcaire jaune. Retable composé de 2 colonnes soutenant un entablement circulaire surmonté d'un fronton. Tableaux peints à l'huile sur les deux retables.

Catégories taille de pierre, marbrerie, sculpture
Structures plan, rectangulaire élévation, droit colonne, 2
Matériaux calcaire, peint, décor dans la masse
marbre veiné, taillé
bois, décor dans la masse, peint, doré
métal, peint
Précision dimensions

h = 370 ; la = 182 ; pr = 76.

Iconographies colonne lisse
chapiteau corinthien
coquille
Agneau mystique
Précision représentations

Retable encadré par 2 colonnes lisses à chapiteau corinthien. On aperçoit une coquille sur le fronton de l'ancien autel derrière l'autel de la Vierge. Agneau mystique sur la porte du tabernacle de l'autel de saint Rémi.

États conservations altération de l'épaisseur de la matière
altération ponctuelle
Précision état de conservation

Pierres calcaires en bas de l'autel et sur la corniche : délitement, éclats, ébréchures, lacunes de la peinture. Pierres des gradins d'autel : éclats, épaufrures. Marbre des marches : fêlé et cassé. Bois du tabernacle de l'autel de saint Rémi : lacunes de la peinture, fendu, cassé.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé au titre immeuble, 1959/06/03

Références documentaires

Bibliographie
  • PARENT, Marcel. L'église de Cheveuges. Cheveuges, 1959. 27p.

    p. 11
  • A.W. Note sur l'église de Cheveuges. Bulletin paroissial, 1er trimestre 1957.

    p. 6
Périodiques
  • MANCEAU, Henri. Grandeurs et misères des vieilles pierres ardennaises : l'art des tailleurs de pierre dans les pays de Bourcq et d'Attigny. L'automobilisme ardennais, janvier-février 1955, n°100.

    p. 17