Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Filature de laine Croutelle Neveu, puis peausserie Fabre et Cie, actuellement maison

Dossier IA51000162 inclus dans Généralités réalisé en 1991

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • hangar industriel
    • transformateur

Dossiers de synthèse

Précision dénomination filature de laine
Appellations dite filature Croutelle Neveu, puis peausserie Fabre et Cie
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, hangar industriel, transformateur
Dénominations filature, usine de peausserie
Aire d'étude et canton Marne - Bourgogne
Hydrographies Suippe la
Adresse Commune : Auménancourt
Lieu-dit : Pontgivart
Adresse : 3 impasse du Gué
Cadastre : 1977 AC 76

Théodore Croutelle fait construire une filature de laine en 1825 à la place d'un moulin à blé qu'il a fait détruire. La raison sociale de cet établissement est Croutelle Neveu. En 1860, l'usine produit 200 000 kg de fils cardés. Entre 1850 et 1873, la filature est agrandie, tandis que des logements d'ouvriers, ainsi qu'une chapelle, sont construits. A la fin du 19e siècle, l'exploitation passe aux mains de l'entreprise Fabre et Cie, qui établit une couperie de poils de lapins et de lièvres, d'apprêtage et de lustrage de peaux pour fourrures. Détruite pendant la Première Guerre mondiale, cette usine est reconstruite vers 1920 et sert, lors de l'enquête initiale, en 1991, de résidence secondaire. Lors du complément d'enquête, en 2013, le site sert toujours de maison d'habitation. Pas de modification de l'ensemble. Le moteur hydraulique installé en 1825 est construit par Leschner, mécanicien rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris. De 1825 à 1835, il y a une trentaine de métiers janette de 60 broches chacun, remplacés en 1835 par des métiers mull-jenny de 160 à 240 broches. En 1855 est installée une machine à vapeur de 30 ch. En 1860, l'usine comporte 9500 broches et 72 cardes. Entre 1860 et 1870, la filature emploie environ 200 ouvriers.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 3e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1825, daté par source

Site desservi par voie particulière.

Murs brique
enduit
Toit tuile mécanique, béton en couverture
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures terrasse
toit en pavillon
Énergies énergie hydraulique
énergie thermique
énergie électrique
Typologies baie rectangulaire
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne : 186M 11. Enquête, par commune, sur le nombre des manufactures, usines ou ateliers à moteur mécanique (hydraulique ou à vapeur) et à feu continu, et sur le nombre des fabriques occupant vingt ouvriers au minimum. 1869.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 186M 11
  • AD Marne : 187M 17. Industries de la laine, du coton, du chanvre et du lin. Encouragements (notices sur les machines et les procédés perfectionnés, introduction des laines des chèvres du Tibet en 1819-1820, etc.). Nombre de broches à filer et de filateurs en coton, en 1827-1828. Protection du marché des laines. 1816-1822.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 187M 17
  • AD Marne : 188M 4. Industries minérales et métallurgiques. Enquêtes sur les prix des fers et fontes (1809), sur le nombre des forges (1811), sur la fabrication et l"usage des machines (1825, 1830), statistique de la production des usines à fer (1853). 1809-1854.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 188M 4
  • AD Marne : 7S 1. Moulins et usines. Réglementation, réclamations. Dossiers par communes. An VIII-1932.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 7S 1
  • AD Marne : 7S 295. Fiches des établissements industriels utilisant la force motrice. [S.d.].

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 7S 295
  • AD Marne : 31X 29. Logements insalubres, établissements insalubres, dangereux ou incommodes. Auménancourt-le-Grand. Fabre (eaux résiduaires, 1899).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 31X 29