Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Filature de laine peignée Retorderie de Muizon, puis usine de caoutchouc Reno

Dossier IA51000142 inclus dans Généralités réalisé en 1991

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination filature de laine peignée
Appellations dite filature Retorderie de Muizon, puis usine de caoutchouc Reno
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, bureau, chaufferie, cour
Dénominations filature, usine de caoutchouc
Aire d'étude et canton Marne - Fismes-Montagne de Reims
Adresse Commune : Muizon
Lieu-dit : les Vautes
Cadastre : 1983 ZK 41

La Retorderie de Muizon fait élever en 1923-1924 une filature de laine peignée avec retorderie de laine, de coton et de soie. En 1928, la société de caoutchouc récupéré Reno s'installe dans l'ancienne filature. Elle cesse son activité après la Seconde Guerre mondiale. Lors de l'enquête initiale, en 1991, l'usine est désaffectée. En 1928, l'usine de récupération de caoutchouc emploie une soixantaine d'ouvriers.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle

Le bâtiment de la chaudière à vapeur en brique et couvert en tuile mécanique est un appentis accolé à l'atelier de fabrication. Le bureau en rez-de-chaussée se trouve dans la cour. L'atelier de fabrication en rez-de-chaussée couvert de sheds occupe 2800 m2 au sol.

Murs brique
brique creuse
pan de fer
Toit tuile mécanique, tôle ondulée, verre en couverture
Étages en rez-de-chaussée
Couvrements charpente métallique apparente
Couvertures shed
toit à longs pans
appentis
Énergies énergie thermique
énergie électrique
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne : 31X 307. Logements insalubres, établissements insalubres, dangereux ou incommodes. Muizon. Société RENO (récupération de caoutchouc, 1931-1933).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 31X 307
Bibliographie
  • Caoutchouc récupéré RENO. Usine et bureaux. Muizon (Marne). Paris, 1927. 12 pages.