Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Filature et usine de bonneterie Quincarlet-Dupont, puis Quinquarlet-Dupont fils et gendre, puis Quinquarlet-Dupont, Valton et fils, puis Henri Quincarlet, puis Petit-Desplanches, puis usine de serrurerie Vachette, actuellement immeuble à logements

Dossier IA10000089 inclus dans Généralités réalisé en 1986

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations dite filature Quincarlet-Dupont, puis Quinquarlet-Dupont fils et gendre, puis Quinquarlet-Dupont, Valton et fils, puis Henri Quincarlet, puis Petit-Desplanches, puis usine de serrurerie Vachette
Destinations immeuble à logements
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, salle des machines, cheminée d'usine, conciergerie, bureau, château d'eau
Dénominations filature, usine de bonneterie, usine de serrurerie
Aire d'étude et canton Aube - Troyes 4
Adresse Commune : Troyes
Adresse : 50 rue de la Paix
Cadastre : 1983 BN 153, 365

Antoine Quincarlet, marié avec la fille du filateur Jean Dupont, fait construire la filature de la rue de la Paix vers 1860, à laquelle il ajoute une usine de bonneterie une dizaine d'années plus tard. En 1876, Antoine Quincarlet est seul propriétaire de l'entreprise ; le 29 juillet 1879, cette dernière prend le nom de société Quinquarlet-Dupont fils et gendre (le dernier fils d'Antoine Quinquarlet, Henri, et son gendre, Pierre-Elie Valton, étant associés). Lorsqu'Antoine Quincarlet se retire le 1er janvier 1885, Henri Quinquarlet, Pierre Valton et le fils de ce dernier, André, reprennent sa suite ; la raison sociale devient Quinquarlet-Dupont, Valton et fils. En janvier 1892, une mésentente entre les branches Quincarlet et Valton entraîne la dissolution de la société. Henri Quincarlet continue l'exploitation du site jusque 1898, puis laisse la place à la société Petit-Desplanches. En 1912, les bâtiments sont achetés par la société Vachette (IA10000311), qui y fabriquait encore des serrures en 1996, lors de l'enquête initiale. La société Vachette est aujourd'hui installée à Sainte-Savine ; en 2013 (complément d'enquête), le site a été racheté par le promoteur Bouygues Immobilier qui y prévoit la construction d'un ensemble de 157 logements.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle

Ateliers de bonneterie et conciergerie à un étage carré le long de la rue de la paix, composés de nombreuses travées couvertes de toits à longs pans en tuile mécanique ou tuile plate. Filature le long de la rue Brûlard de construction similaire. Petite tour avec horloge surmontée d'une flèche carrée couverte en ardoise, à proximité de la conciergerie. Cheminée d'usine et château d'eau en béton. L'ensemble immobilier projeté en 2013 prévoit la destruction du bureau, de la salle des machines et de l'atelier de fabrication le plus important. L'atelier consacré à la filature serait conservé, ainsi que l'infirmerie et la conciergerie.

Murs béton
brique
enduit
Toit tuile mécanique, tuile plate, ardoise
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
shed
flèche carrée
Énergies énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
achetée
États conservations désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AM Troyes : F 164. Statistiques industrielles. 1862 et 1906.

    Archives municipales de Troyes : F 164
Bibliographie
  • Almanach commercial, industriel et administratif de Troyes et du département de l'Aube. Indicateur général des 30 000 adresses. 1910.

  • BOUCRAUT, Louis, BOUCRAUT, Marie-Madeleine. Antoine Quincarlet, industriel troyen, 1813-1897 : de Jean Dupont à Pierre Valton, du filé à la maille : contribution à l'histoire de la bonneterie troyenne. Troyes : Petit-Bateau, 1985. 79 pages.

  • BOUCRAUT, Louis, BOUCRAUT, Marie-Madeleine. Pierre Valton et ses fils, industriels troyens de 1892 à 1940 : nouvelle contribution à l'histoire de la bonneterie troyenne. Troyes : Petit-Bateau-Valton, 1986. 158 pages.

    p. 88
  • [Exposition. Troyes : Musée de la Bonneterie. 1989]. 400e anniversaire du métier à tricoter, 1589-1989 : Les constructeurs aubois. Exposition, Musée de la Bonneterie, Troyes (1er juin-20 novembre 1989). Troyes : Ed. des Musées de Troyes, 1989. 68 p.

    p. 50-51
  • HUMBERT, Jean-Louis. Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914). Troyes : C.D.D.P, 1995. 80 p.

    p. 52
Périodiques
  • DARBOT, Jean. Historique des entreprises Quinquarlet et Valton. La Vie en Champagne, janv. 1989, n° 394, p. 6-9. Compte rendu de Louis et Marie-Madeleine Boucraut, De Jean Dupont à Pierre Valton, du filé à la maille : contribution à l'histoire de la bonneterie troyenne, 3 livrets, 1985-1987.

  • Journal de la bonneterie française, n° 337, 16 mars 1904.

    p. 12