Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fonderie Pierrot et Leroy, puis Leroy et Troyon, puis Cury et Troyon, puis Cury et Charrier, puis usine de chaudronnerie Hénon, actuellement usine de construction métallique Boussin

Dossier IA08000379 réalisé en 2007

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • conciergerie
    • logement patronal
Appellations Fonderie Pierrot et Leroy, puis Leroy et Troyon, puis Cury et Troyon, puis Cury et Charrier, puis usine de chaudronnerie Hénon, actuellement usine de construction métallique Boussin
Destinations usine de chaudronnerie, usine de construction métallique
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, conciergerie, logement patronal
Dénominations fonderie
Aire d'étude et canton Ardennes - Bogny-sur-Meuse
Adresse Commune : Deville
Adresse : rue du Buchy
Cadastre : 1982 AC 266, 267, 269, 270, 272, 273, 630, 644

La fonderie Cury-Charrier est implantée en 1864 sur les terrains désaffectés des ardoisières de l´Espérance. Dès 1900 elle se spécialise dans la fabrication des cylindres d´automobiles. Les propriétaires successifs furent Pierrot et Leroy ; Leroy et Troyon ; Cury et Troyon, puis Cury et Charrier. En 1960, la fonderie produit 240 tonnes par mois de pièces de fonte résistante et étanche pour des industries diverses. L´usine de chaudronnerie Hénon remplace la fonderie sur le site jusqu´en 1999. Depuis 2008, l´entreprise de construction métallique Boussin a repris les bâtiments. L´usine Cury emploie 80 ouvriers vers 1890, 86 personnes en 1942, et 180 en 1960.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1864, daté par travaux historiques

L´usine est située entre la voie ferrée reliant Monthermé à Revin et les bords de la Semoy. Les ateliers de production s´étendent en rezde- chaussée sur 2500m2 couverts avec murs de brique, toiture en onduclair et tuile mécanique. A l´intérieur, les charpentes métalliques sont apparentes, la structure est portée par des poutrelles rivetées. Un mur en moellon de schiste témoignant des fondations originelles subsiste dans l´actuel atelier de peinture. Il présente les traces d´une ancienne roue motrice.

Murs brique
schiste
moellon
Toit tuile mécanique, matériau synthétique en couverture
Étages en rez-de-chaussée
Couvrements charpente métallique apparente
Couvertures toit à longs pans
Énergies énergie électrique
achetée

Cury et Charrier, fonderie à Deville, 86 pers en 12 42.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20090801397NUCA : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 4 Mi Deville 34.

    20090800186NUCA : Collection particulière

    20090800187NUCA : Collection particulière

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN, F12 9429, le fonds de l' OCRPI période 1940-1949.

Bibliographie
  • Répertoire des productions du département des Ardennes, CCI Charleville, Sedan, 1969, p.41.

  • LACOR, Pierre. II. La Vie industrielle de la fin du XIXe siècle à nos jour. Deville : berceau du bloc-cylindre et de la culasse pour autos. Etudes Ardennaises, cahier n°24, janvier 1961, pp. 22-25.