Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fiche

Dénominations fonts baptismaux
Aire d'étude et canton Ardennes - Charleville-Mézières 4
Vol Mis en place dans l'église Saint-Edmond du quartier de la Ronde-Couture de Charleville le 12 décembre 1972.
Adresse Commune : Charleville-Mézières
Adresse : 10 rue de la Porte de Bourgogne
Emplacement dans l'édifice archives départementales
jardin (ancien emplacement)
Lieu de déplacement Commune : Champagne-Ardenne,08,Charleville-Mézières,Ronde-Couture (la),église Saint-Edmond

Cette cuve baptismale du 12e siècle a été découverte en 1900 par Jules Carlier, président des Amis du Musée du rethélois. Elle se trouvait alors dans la cour d'une ferme de Vaux-les-Rubigny, chez la famille Fréal, où elle venait d'être sortie d'une bergerie dans laquelle elle servait d'auge. Elle courait des risques de destruction ou de disparition. Après de longues tractations, grâce à M. Georges, ancien conservateur des Domaines, et à Pierre-Louis Fréal, actuel propriétaire, elle a été donnée en 1960 aux Archives Départementales. La cuve fut transportée, avec l'aide des Ponts et Chaussées, et réinstallée sur un socle maçonné dans les jardins des Archives départementales entre 1960 et 1972. Le 12 décembre 1972, elle a été mise en place dans la nouvelle église Saint-Edmond du quartier de la Ronde-Couture de Charleville-Mézières. Un pied a été fabriqué pour la recevoir.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : 2e moitié 20e siècle
Lieu de provenance Édifice ou site : Champagne-Ardenne, 08, Vaux-les-Rubigny

Fût en ardoise en forme de croix. Cuve carrée en calcaire (pierre bleue de Meuse ou de Givet) aux pans sculptés creusée d'un bassin circulaire dont le fond est percé d'un trou d'évacuation. Pas de couvercle. La pierre a été creusée autour des motifs de la cuve qui apparaissent donc en relief.

Catégories sculpture
Structures plan, carré
Matériaux calcaire, taillé
ardoise
Précision dimensions

Dimensions de la cuve : h = 34 ; la = 80 ; pr = 80.

Iconographies masque: lion
dragon
ange, en buste
Précision représentations

Face a : rinceaux s'épanouissant en palmettes. Face b : dragon de profil gauche à queue formant une boucle. Face c : ange en buste de face aux ailes déployées. Face D : deux quadrupèdes qui s'affrontent.

États conservations oeuvre mutilée
altération de l'épaisseur de la matière
Précision état de conservation

Deux anges sont cassés. Fissure verticale qui se prolonge dans le fond de la cuve.

Statut de la propriété propriété du département
Protections classé au titre objet, 1961/05/30

Références documentaires

Bibliographie
  • TOLLENAERE, Lisbeth. La sculpture sur pierre de l'ancien diocèse de Liège à l'époque romane. Publication extraordinaire de la Société Archéologique de Namur. Namur : Editions J. Duculot, S.A. Gembloux, 1957.

    p. 54, 126, 133, 135, 300-301
Périodiques
  • ROBINET, René. La cuve baptismale de Vaux-les-Rubigny. Etudes ardennaises, 1960, n°23.

    p. 28