Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Groupe sculpté : Donatrice et quatre saintes

Dossier IM10003983 réalisé en 2003

Fiche

  • Vue rapprochée.
    Vue rapprochée.
  • Impression

Voir

Groupes d'une donatrice (IM10003983) et d'un donateur (IM10004033)

Ces deux hauts-reliefs (58 x 60 cm), exceptionnels par leur qualité et leur refouillement, même si la polychromie d’origine est à l’état de fantôme, regroupent chacun six figures sculptées dans un même bloc et sont conçus comme des pendants. Derrière le donateur agenouillé en prière, son livre de prière fermé devant lui sur un coussin, se tient son saint patron, Christophe appuyé sur un bâton et portant l’Enfant sur l’épaule ; parmi les saints aux pieds nus – les apôtres? –, on identifie Jacques avec son bourdon et un chapelet. La donatrice, également agenouillée et en prière, est accompagnée de sa sainte patronne, peut-être Madeleine – elle tenait autrefois un vase à parfum –, un ecclésiastique qui la présente de la main droite, sainte Marguerite avec le dragon, sainte Barbe avec sa tour, et, au centre du groupe, une sainte martyre avec une palme. Les têtes des hommes sont de la manière du Maître de Chaource, identifié avec le sculpteur Jacques Bachot; celles des femmes en revanche, sauf peut-être pour Madeleine, sont d’un autre type, rond et menu, proche du Saint-Michel de Rouilly-Saint-Loup ou de la Sainte Radegonde de Saint- Rémy-sous-Barbuise. Il pourrait donc s’agir d’œuvres produites dans l’atelier de Bachot ou par l’un de ses collaborateurs. Avant les travaux menés dans la chapelle du Calvaire au XIXe siècle, les groupes étaient placés sur une console encastrée dans les colonnes du pilier du sanctuaire; on ignore toutefois quelle fut leur destination d’origine. Les revers rectilignes et le nombre des figures conduisent à rejeter l’hypothèse de groupes placés au pied d’une statue. On peut se demander quelle était alors la scène qu’ils adoraient et selon quelle disposition, aucun retable correspondant à ces dimensions ne pouvant servir de comparaison ?

Marion Boudon-Machuel, extrait de : Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises paroissiales, p. 118-119.

Dénominations groupe sculpté
Titres Donatrice et quatre saintes
Numérotation artificielle 8
Aire d'étude et canton Aube - Troyes 1
Adresse Commune : Troyes
Adresse : 11 rue Huguier Truelle
Emplacement dans l'édifice chapelle du Calvaire

La tête du saint moine aurait été reconstituée à l'époque moderne ; Charles Fichot affirme : Derrière la donatrice, un saint moine lui met la main sur l'épaule en signe de protection : sa tête n'existe plus depuis longtemps (tome 4, p. 474).

Période(s) Principale : 1ère moitié 16e siècle
Catégories sculpture
Structures groupe relié
Matériaux calcaire, peint, polychrome
Précision dimensions

h = 58 ; la = 60 ; pr = 20.

Iconographies figure: en donateur
sainte Barbe
sainte Madeleine
sainte Marguerite
moine
Précision représentations

Donatrice encadrée de sainte Madeleine, un saint moine, sainte Marguerite, sainte Catherine et sainte Barbe.

États conservations manque
traces de peinture
Précision état de conservation

Manquent : mains de la donatrice, sainte au premier plan, sainte Madeleine, sainte Marguerite. Traces de polychromie.

Pas de photographie ancienne dans le fonds CAOA. Identifier les autres saintes.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1908/02/18

Références documentaires

Bibliographie
  • DUCOURET, Bernard, BOUDON-MACHUEL, Marion, MINOIS, Danielle et al. Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises paroissiales. Châlons-en-Champagne : Région Champagne-Ardenne (Inventaire général) ; Lyon : Lieux Dits, 2013 (Images du patrimoine ; 279).

    p.118-119